Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Redbran le Dimanche 18/06/2017 à 00:00
L'énergie marémotrice franchit un nouveau cap
La turbine marémotrice du projet FLOTEC, financé par l'UE, affiche maintenant les mêmes performances que les éoliennes offshore, en générant plus de 18 MWh (mégawatt-heure) sur une période de 24 heures, inaugurant ainsi une nouvelle ère pour l'exploitation de l'énergie marémotrice.

Les courants des eaux côtières soumises aux marées fournissent une source d'énergie pouvant être exploitée par des dispositifs qui fonctionnent comme des éoliennes immergées. Du fait de la plus forte densité de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.), les pales de ces dispositifs peuvent cependant être plus petites et tourner plus lentement. De plus, certaines particularités topographiques (comme les criques) peuvent amplifier l'énergie cinétique produite par les courants marins rapides, en créant des entonnoirs et des canaux par lesquels l'eau est forcée de passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.). Malgré ce potentiel, l'industrie doit faire face à de nombreux problèmes qui l'ont empêchée de réaliser des progrès comparables à ceux qu'ont connus d'autres énergies renouvelables, comme le vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus ont...) ou le solaire. Le fait d'opérer en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) impose que l'équipement soit durable et résistant à la corrosion du sel. À cela s'ajoutent des préoccupations relatives à la sécurité de la vie (La vie est le nom donné :) marine.

Financé par l'UE, le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) FLOTEC a été mis en place pour exploiter le potentiel énergétique des océans en utilisant des turbines flottantes marémotrices, démontrant comment cette technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) pourrait réduire les coûts et les risques, et améliorer la fiabilité. Le projet a également mis en place un cadre commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.) pour intégrer cette technologie au réseau électrique européen.

Mettre en place une nouvelle référence industrielle

La turbine (Une turbine est un dispositif rotatif destiné à utiliser la force d'un fluide (eau, vapeur, air, gaz de combustion), dont le couple est transmis au moyen d'un arbre.) marémotrice SR2000, réputée pour être la plus grande et la plus puissante au monde (Le mot monde peut désigner :), est au cœur du projet FLOTEC. Conçue pour une durée de vie de vingt ans, elle peut être déployée dans toutes les eaux profondes d'au moins 25 mètres. Son système d'ancrage très souple lui permet de s'adapter à la plupart des fonds marins. La plateforme flottante contient deux turbines à axe horizontal (Horizontal est une orientation parallèle à l'horizon, et perpendiculaire à la verticale. Une ligne horizontale va « de la gauche vers la droite » ou vice...) situées juste au-dessous de la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique,...) de la mer, à l'endroit où les courants de marée sont les plus forts.

En avril de cette année, la SR2000 a atteint un pic de puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) avec une capacité nominale de 2 mégawatts (MW). Depuis, l'équipe du projet a pu générer plus de 18 MWh (mégawatt-heure) sur une période continue de 24 heures (L'heure est une unité de mesure  :). Cette performance la met au même niveau que les éoliennes offshore (Offshore est un terme anglais désignant à l'origine les activités qui se déroulent au large des côtes. Il peut s'appliquer à plusieurs domaines :).

Optimiser l'extraction de l'énergie

Le projet FLOTEC (Floating Tidal Energy Commercialisation) a amélioré la turbine marémotrice SR2000 avec une version Mark 2, en augmentant de 16 à 20 mètres le diamètre du rotor, ce qui devrait augmenter de 50 % la quantité d'énergie produite. Dans sa recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...) d'une génération d'énergie souple et en ruban, le projet a également exploité des innovations dans la fabrication automatisée d'acier (L’acier est un alliage métallique utilisé dans les domaines de la construction métallique (voir aussi l’article sur la théorie du soudage de...), le stockage intégré d'énergie, la conversion centralisée en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous identiques sans changer la...) tension (La tension est une force d'extension.), les amortisseurs de charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et...) d'amarrage (Le terme d'amarrage est utilisé dans deux domaines :) et la fabrication de pales en composite.

Pour faciliter l'accès et la maintenance, la coque de la plateforme contient l'essentiel des composants internes des turbines au-dessus de la ligne de flottaison. Les pales des turbines ont été conçues de façon à être rétractables sous la coque, une caractéristique essentielle pour faciliter la maintenance et réduire le tirant durant le remorquage. Le programme d'essai est en cours à l'EMEC (European Marine Energy Centre), situé dans les Orcades au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de l'Écosse, où la technologie brevetée a été connectée au réseau des Orcades pour y injecter progressivement l'électricité produite. Le projet ne s'intéresse pas seulement aux performances énergétiques et hydrodynamiques mais également à la réduction des coûts de maintenance et au développement d'une stratégie de gestion de la plateforme.

Tracer la voie à suivre


Les versions Mark 1 et 2 de la SR2000 seront déployées côte à côte sur le site de l'EMEC, formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de hauteur : plus la fréquence est...) un réseau marémoteur flottant de 4 MW, pour démontrer l'exploitation d'énergie à partir de ressources marémotrices variables localement. Le projet vise à réduire le LCOE (Levelised Cost of Energy), qui calcule le coût moyen de l'énergie produite à partir des installations flottantes exploitant l'énergie marémotrice. On espère ramener le montant du LCOE, estimé actuellement à 250 €/MWh, à 200 €/MWh.

Pour soutenir l'industrie, la Direction générale de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine....) de l'UE a annoncé l'an dernier une feuille (La feuille est l'organe spécialisé dans la photosynthèse chez les végétaux supérieurs. Elle est insérée sur les tiges des plantes au niveau des...) de route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour...) et proposé un plan d'investissement de 320 millions d'euros, afin de satisfaire d'ici 2050 10 % des besoins énergétiques de l'UE grâce à l'énergie des marées et des vagues. Cet argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.) est destiné à aider les entreprises à franchir le cap entre les démonstrations et la mise sur le marché.

Pour plus d'informations voir: page du projet sur CORDIS

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CORDIS-Europa