Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Redbran le Vendredi 23/06/2017 à 00:00
La réalité virtuelle pour les nouveaux cockpits

Cockpit Airbus A330 © AIRBUS
La réalité virtuelle pour concevoir des cockpits optimisés et plus sûrs.

L'industrie aérospatiale cherche à réduire les délais et les coûts de développement, mais ses efforts sont entravés par la nécessité de construire plusieurs prototypes physiques pour vérifier divers éléments au cours de la conception. Une initiative de l'UE a utilisé une technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) de réalité virtuelle pour accélérer le processus de conception tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en permettant une création plus rapide et souple de prototypes de cockpit (L'habitacle (mais aussi cabine de pilotage, poste de pilotage, cellule ou encore cockpit) d'un avion désigne l'espace réservé au pilote,...) d'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air,...).

La prise en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui...) du facteur humain au cours de la phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) de conception est essentielle à la fiabilité et à la résilience des systèmes aéronautiques, aussi bien sur le plan opérationnel qu'en ce qui concerne la tolérance aux erreurs. Jusqu'à présent, l'approche utilisée pour la conception des cockpits consistait à construire des prototypes physiques connectés à l'avionique ou à une simulation de vol, à enregistrer les activités du pilote et à faire évaluer la conception par des experts, ce qui exigeait des délais et des coûts excessifs. Combinées à une analyse des tâches humaines et de la charge de travail cognitive, les technologies de réalité virtuelles apportent une solution de remplacement.

Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) i-VISION (Immersive semantics-based virtual environments for the design (Le design (la stylique en français) est un domaine visant à la création d'objets, d'environnements ou d'œuvres graphiques, à la fois fonctionnels,...) and validation of human-centred aircraft cockpits), financé par l'UE, met en œuvre une nouvelle approche pour la conception de cockpit, basée sur l'utilisation de la technologie virtuelle et la génération de données sur les tâches humaines et les procédures pouvant être interprétées par des machines.

Les partenaires du projet ont défini, mis en œuvre et validé une solution constituée de trois développements distincts mais complémentaires.

Le premier est une application web servant d'interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de...) pour l'expert/ingénieur, qui lui permet d'effectuer des analyses avancées sur les facteurs humains impliqués dans les opérations effectuées par des humains au cours de diverses procédures de vol dans un cockpit basé sur la réalité virtuelle.

Le deuxième est une plateforme de réalité virtuelle renforcée utilisée comme banc d'essai réutilisable et bon marché pour effectuer des simulations. Il s'agit d'une maquette virtuelle pour expérimenter diverses configurations de cockpit, permettant ainsi une évaluation centrée sur l'humain des futures architectures (Architectures est une série documentaire proposée par Frédéric Campain et Richard Copans, diffusé sur Arte depuis 1995.) de cockpit. Les utilisateurs peuvent s'immerger dans l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine....) du cockpit et participer à des simulations complexes, leurs actions étant enregistrées pour être ensuite analysées.

La troisième avancée technique est l'utilisation de technologies sémantiques pour relier la modélisation et les procédures d'analyse aux éléments du cockpit et pour intégrer les données pertinentes. Il est ainsi possible d'observer le flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...)...) de travail et de procéder à des requêtes complexes, ce qui facilite l'évaluation rapide et à peu de frais d'un cockpit d'avion.

Les résultats d'i-VISION contribueront à faire progresser la conception de cockpits pour avion en réutilisant systématiquement les connaissances acquises et en permettant un prototypage plus rapide et adaptable. Nécessitant un moindre prototypage physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un...), cette technologie réduira le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de développement et le coût des cockpits de nouveaux avions. Les résultats du projet proposent également un environnement de conception collaboratif pour analyser de façon efficace les activités humaines en utilisant la réalité virtuelle. Il sera ainsi possible de construire des cockpits très compétitifs et d'améliorer la sécurité des futurs (Futurs est une collection de science-fiction des Éditions de l'Aurore.) avions.

Pour plus d'information voir:
- Final Report Summary - I-VISION (Immersive Semantics-based Virtual Environments for the Design and Validation of Human-centred Aircraft Cockpits)
- i-VISION

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CORDIS-EUROPA