Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Vendredi 14/07/2017 à 00:00
Une base de données de la température de la planète des deux derniers millénaires
En 2008, des chercheurs ont commencé à répertorier et analyser des enregistrements de paléotempératures couvrant les deux derniers millénaires et publiés dans la littérature scientifique, dans le cadre du projet 2kNetwork sous l'égide du projet Past Global Climate Change (PAGES). S'en est suivie la publication d'une série d'articles scientifiques documentant les températures pour chaque continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens terra, les « terres continues ». Au sens propre, ce terme désigne une vaste étendue continue de terre...) et d'un article de synthèse des données de l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble),...) des continents basé sur la première version de la base de données (PAGES2k, 2013). Depuis, les données océaniques ont été ajoutées. La dernière version de la base de données est sortie le 11 juillet 2017 dans la revue Scientific Data publiée par Nature Publishing Group. Elle est cosignée par près de 100 climatologues, donc quatre chercheurs français de l'ISEM, du CEREGE, du LSCE, et de LOCEAN, et contient près de 700 enregistrements.


Figure: à gauche, carte montrant la distribution géographique des enregistrements de températures utilisés pour reconstruire le climat des deux derniers millénaires ; à droite, courbe (En géométrie, le mot courbe, ou ligne courbe désigne certains sous-ensembles du plan, de l'espace usuels. Par exemple, les droites, les segments, les lignes polygonales et les cercles sont des courbes.) de l'évolution au cours des deux derniers millénaires de la température de la planète (avec un pas de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de 25 ans) déduite des archives à haute résolution temporelle (en gris), à basse résolution temporelle (en bleu (Bleu (de l'ancien haut-allemand « blao » = brillant) est une des trois couleurs primaires. Sa longueur d'onde est comprise...) foncé) et fournie par les thermomètres lors de la période instrumentale (en rouge).

La version 2.0 de la base de données de paléotempératures du groupe de travail PAGES2k, un outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la...) essentiel de la reconstruction et de la modélisation du climat des deux derniers millénaires, est publiée en ligne cette semaine dans la revue internationale Scientific Data. C'est à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant...) la version la plus ouverte, complète et détaillée de l'ensemble des données PAGES2k. Elle constitue une ressource importante pour les chercheurs qui travaillent sur le climat et son évolution depuis le début de notre ère.

Notre connaissance des températures globales avant les mesures météorologiques en routine repose sur les données dites «proxy», issues d'archives paléoclimatiques biologiques et géologiques qui fournissent des informations indirectes sur les températures passées. L'épaisseur des anneaux de croissance d'arbres, par exemple, a tendance à être plus importante pendant les années plus chaudes, ce qui permet d'obtenir des estimations indirectes du changement de la température de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les...) pendant toute la vie (La vie est le nom donné :) de l'arbre (Un arbre est une plante terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en général au delà de sept mètres. Les arbres acquièrent une structure rigide composée d'un tronc qui...). La base de données PAGES2k comprend des proxys de paléotempératures provenant d'un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'autres d'archives distinctes, notamment les coraux, les carottes de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) et les sédiments marins et lacustres.

Une analyse de l'ensemble de cette base de données montre une tendance au refroidissement à long terme jusqu'au 19e siècle, suivie d'une forte tendance au réchauffement qui inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de composition interne · notée multiplicativement, est un élément y tel que x·y =...) de manière remarquable l'évolution des températures de la période préindustrielle. Ce résultat est en accord avec un grand nombre d'études dans ce domaine de recherches, notamment les simulations paléoclimatiques ainsi que les résultats publiés sur la version antérieure, plus limitée, de la base de données PAGES2k.

La nouvelle version de la base contient pour la première fois des séries temporelles marines, mais aussi de nouveaux enregistrements publiés depuis 2013. Au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". ...), la base de données regroupe 692 enregistrements provenant de 648 sites géographiques, issus de tous les continents et océans. Les données ont été sélectionnées et examinées avec rigueur par les membres du consortium dans le cadre d'un travail collectif, selon un ensemble de critères cohérents et transparents. La base de données finale, accessible à tous par internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de...), permet à quiconque de télécharger, d'utiliser et d'analyser ces données. Elle est fournie sous un format standardisé avec un code permettant de l'utiliser sous Matlab, R ou Python.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS-INSU