Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Gearbest Page Spécial sur les nouveaux clients, Grande Réduction @GearBest! promotion
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Redbran le Mardi 19/09/2017 à 00:00
Carte de la couverture des réseaux mobiles en France
L'Arcep met cartes sur table avec monreseaumobile.fr: pour chaque opérateur, quatre niveaux d'évaluation de la couverture mobile.

L'Arcep publie le 18 septembre de nouvelles cartes de couverture mobile à quatre niveaux d'évaluation, testées en Nouvelle-Aquitaine au premier semestre et désormais disponibles pour toute la France métropolitaine (La France métropolitaine, parfois raccourcie en Métropole, est dans le langage courant la partie européenne de la France, c'est-à-dire le territoire continental et les îles proches (de...). Elle intègre également ces cartes dans son application, lancée en mars: monreseaumobile.fr. Alors que la connectivité mobile est aujourd'hui un enjeu majeur pour les territoires, cet outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des actions entreprises, par...), en permettant de poser un diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers, séparation, distinction“ et γν?ση,...), peut ainsi contribuer à l'élaboration de politiques publiques ciblées.

Un choc de transparence (Un matériau ou un objet est qualifié de transparent lorsqu'il se laisse traverser par la lumière. Cette notion dépend de la longueur d'onde de la lumière : ainsi, le...) au service de la couverture mobile en France

A la suite d'une décision de l'Arcep, les opérateurs mobiles sont dorénavant tenus de publier des cartes de couverture qui différencieront les zones de très bonne couverture, de bonne couverture, de couverture limitée, et celles où il n'y a pas de couverture, pour les services de voix et de SMS. Cet enrichissement des cartes de couverture permettra de mieux refléter la réalité vécue par les utilisateurs.

Avec ces nouvelles cartes, l'Arcep entend stimuler les opérateurs pour doper encore la couverture mobile. Il s'agit de provoquer un choc de transparence, pour réorienter la concurrence que se livrent les opérateurs, afin que celle-ci porte non seulement sur les prix mais aussi sur les performances des réseaux.

Ces cartes de couverture enrichies constituent aussi un point (Graphie) de départ: en identifiant (En informatique, on appelle identifiants (également appelé parfois en anglais login) les informations permettant à une personne de s'identifier auprès d'un...) les zones de couverture limitée, un diagnostic est posé, permettant de cibler précisément les besoins de couverture à l'avenir.

L'objectif: valoriser et encourager les investissements des opérateurs mobiles au service de la connectivité des territoires.

Des cartes rassemblées dans l'outil cartographique monreseaumobile.fr

Cet outil vise à apporter une information sur mesure aux décideurs et aux utilisateurs, afin de les aider à comparer entre eux les opérateurs. Monreseaumobile.fr rassemble deux types d'informations complémentaires:

- d'une part, les cartes de couverture des opérateurs. Réalisées à partir de simulations numériques, ces cartes donnent une information concernant l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) du territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce...) mais présentent des visions nécessairement simplifiées et donc encore imparfaites de la réalité ;

- d'autre part, des mesures de qualité de service (La qualité de service (QdS) ou Quality of service (QoS) est la capacité à véhiculer dans de bonnes conditions un type de trafic donné, en...) réalisées en conditions réelles. Ces données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) représentent parfaitement la réalité du terrain, mais ne permettent pas, par nature, d'avoir une vision exhaustive du territoire.

Les utilisateurs peuvent ainsi comparer les performances des opérateurs. Cette approche de " régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.) par la data " entend enclencher un cercle (Un cercle est une courbe plane fermée constituée des points situés à égale distance d'un point nommé centre. La valeur de cette distance est appelée rayon du cercle. Celui-ci étant...) vertueux: les choix éclairés des utilisateurs inciteront les opérateurs à investir dans la couverture du territoire ; les opérateurs faisant le plus d'efforts seront récompensés par les utilisateurs, ce qui permettra de rentabiliser ces investissements.

Toutes les données en " open data ", pour une réappropriation des cartes par tous

Grâce à la loi pour une République numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information ayant été quantifiée et échantillonnée, par opposition à une information dite...) de 2016, qui promet l'ouverture des données publiques et a introduit une disposition spécifique concernant les cartes de couverture, l'Arcep met également à disposition ces cartes en open data, ainsi que toutes les données de monreseaumobile.fr.

Cette mise à disposition publique des données permettra ainsi à tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) un chacun de les utiliser, d'en évaluer la fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le cahier des charges.), et de créer de nouveaux comparateurs de la couverture des opérateurs mobiles. L'Arcep appelle les organismes et entreprises intéressés à se saisir de ces nouvelles données pour développer des applications.

Un nouveau dispositif fondé sur de nouveaux pouvoirs conférés à l'Arcep en 2015 et 2016

Deux lois successives ont accru les pouvoirs de l'Arcep, et permis la définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) de ce nouveau dispositif. En effet, la loi pour la croissance, l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) et l'égalité des chances économiques d'août 2015 et la loi pour une République numérique d'octobre 2016 ont respectivement permis la définition par l'Arcep des cartes de couverture enrichies ainsi que leur publication en open data. L'Arcep s'est saisie de ces nouveaux pouvoirs dès 2015, a conduit les différents travaux afférents, et a adopté, en décembre 2016, une décision visant à donner aux utilisateurs de téléphone (Le téléphone est un système de communication, initialement conçu pour transmettre la voix humaine.) portable les moyens de mieux appréhender, pour chaque opérateur (Le mot opérateur est employé dans les domaines :), les lieux où la couverture mobile est de bonne qualité et les lieux où celle-ci est de moins bonne qualité.

Prochaines étapes: courant 2018, l'Arcep publiera également les données en Outre-mer. L'Arcep a également pour objectif d'enrichir, d'ici 2018, les cartes de couverture des services data, et notamment les cartes 4G.

Pour plus d'information voir:
- Monreseaumobile.fr
- Le livret de présentation de monreseaumobile.fr

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: ARCEP