Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Isabelle le Lundi 09/10/2017 à 12:00
Des systèmes robotiques médicaux télécommandés
Le diagnostic et traitement médical à distance peuvent aider à alléger la pression exercée sur les systèmes de soins de santé en Europe


© REMEDI
Capteurs haptiques, connectivité et télécommunications efficaces sont quelques-uns des facteurs qui favorisent l'adoption de systèmes télérobotiques en médecine. La capacité technique arrive à point (Graphie) nommé face à la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) exercée par l'évolution démographique sur les services de santé, alors que dans les régions éloignées, les patients de tous âges peuvent avoir des difficultés à obtenir un rendez-vous avec un spécialiste.

Les systèmes robotiques médicaux télécommandés ont considérablement évolué ces dernières années. Leur but ultime est de fournir des services de soins de santé spécialisés sur de longues distances. Ils offriraient une solution efficace permettant d'éviter d'avoir à réunir médecin et patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.) dans un même lieu. Si on y parvient, cela pourrait influencer grandement la qualité de vie (La vie est le nom donné :) des patients résidant dans des régions isolées où l'accès à des services médicaux spécialisés est limité, et permettre aux personnes âgées ou handicapées de conserver leur indépendance.

Les avantages sont les suivants: l'accès aux soins de santé, l'utilisation efficace des ressources en personnel, la réduction des coûts et des désagréments, la diminution du risque de transmission de maladies infectieuses entre patients et professionnels de soins de santé, et la liste est encore longue... La télémédecine devrait également jouer un rôle clé dans l'élimination des obstacles qui empêchent la prestation des soins de santé dans les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la...) en développement, les zones de catastrophes naturelles, et les zones en état de guerre où les soins médicaux constants sont indisponibles et où l'on n'a pas le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de transporter un patient à l'hôpital.

L'UE apporte sa contribution pour maximiser les avantages de la télémédecine à travers divers projets soutenus financièrement: REMEDI (Remote Medical Diagnostician) n'en est qu'un exemple.

L'examen abdominal longue distance

Un prototype robotique qui peut effectuer un examen physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans...), (à l'aide de capteurs (Un capteur est un dispositif qui transforme l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable, exemple : une tension électrique, une hauteur de mercure, une intensité, la déviation...) d'humidité, de température et de force), et transmet les données aux professionnels de la santé a été mis à l'essai. Créé par le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) REMEDI, le robot (Un robot est un dispositif mécatronique (alliant mécanique, électronique et informatique) accomplissant automatiquement soit des tâches...) peut être contrôlé à des centaines de kilomètres. Il a été mis au point pour aller au-delà des solutions télémédicales actuelles qui s'articulent habituellement autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) de la téléconférence. Notamment, le robot a été conçu pour palper l'abdomen (L’abdomen désigne une partie du corps humain ou du corps d'un animal.) d'un patient afin d'observer la rigidité des organes internes et recevoir le retour du patient, ainsi que pour effectuer une échographie.

Des scénarios réels impliquant l'examen cardiaque et le retour du patient/docteur ont contribué au développement du robot. Outre une téléconférence de qualité, le robot, placé en milieu hospitalier, est équipé d'un manipulateur léger et sûr doté d'une extrémité sensible. Il possède une sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des objets du système solaire et, pour certaines, l'espace qui est au-delà. Cela...) ultrasonique en option; et l'interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir...) à distance (où se trouve le médecin) est équipée de capacités sophistiquées de retour de force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale...), de vision active et de locomotion. Les données de retour de force et de rigidité permettent au docteur de «sentir» l'abdomen du patient à travers une surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...) spécialement conçue montée sur un bras robotique.

Le docteur s'assoit devant trois écrans: le premier montre l'endroit où se trouve la main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par...) du médecin sur le patient, le deuxième permet une communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine...) directe avec le patient et le troisième affiche les images de l'échographie. Toutes les données permettent au docteur de décider s'il est nécessaire de transférer le patient à l'hôpital ou si un autre parcours de soin est préférable.

Le robot se trouve actuellement dans un hôpital en Pologne mais les scientifiques ont présenté le prototype à l'occasion de conférences médicales à travers le monde (Le mot monde peut désigner :). Ils ont déjà été approchés par des médecins d'Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie de l'Océanie. En...) et du Canada où plusieurs heures (L'heure est une unité de mesure  :) peuvent être nécessaires pour transférer les patients situés en zone rurale jusqu'au cabinet d'un médecin ou dans un hôpital.

Pour plus d'informations voir: Projet REMEDI

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CORDIS-Europa