Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Mercredi 29/11/2017 à 00:00
Un moyen de moduler les impressions de personnalité dans la voix
En utilisant une modélisation informatique et des jugements vocaux via une interface Web, des chercheurs de l'Institut de neuroscience de la Timone et de l'université de Glasgow (G-B), ont pu générer des voix qui variaient de façon paramétrique dans les impressions de confiance qu'ils suscitent chez les auditeurs. Ces résultats publiés le 12 octobre 2017 dans la revue PLoS One, montrent qu'il existe une forte base acoustique (L’acoustique est une branche de la physique dont l’objet est l’étude des sons et des ondes mécaniques. Elle fait appel aux phénomènes ondulatoires et à la mécanique vibratoire.) à notre impression de personnalité vocale, ouvrant ainsi la voie à des applications «de maquillage vocal».

La recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la...) montre que lorsque nous entendons une nouvelle voix, nous formons des impressions de personnalité, telles que la fiabilité ou la domination. Ces "premières impressions" sont assez cohérentes entre les auditeurs, même dans un seul mot comme "bonjour". Mais la base acoustique de ce phénomène est restée insaisissable: comment doit-on dire exactement «bonjour» pour être perçu comme par exemple, digne de confiance par les nouveaux auditeurs ?


Figure. Evolution des jugements de « confiance vocale » (axes des Y) en fonction de la position sur le continuum acoustique (axe des X). Ecouter ici: https://amubox.univ-amu.fr/index.php/s/6Q8kFYndzdLSRQQ
© Pascal Belin

Des chercheurs de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical...) de Neurosciences de La Timone ont résolu ce problème. Ils ont d'abord généré deux prototypes vocaux synthétiques en faisant la moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils...) des enregistrements de personnes ayant une cote de confiance élevée ou faible respectivement. Ensuite, ils ont généré une série continue de voix entre ces deux prototypes (écoutez ici), qu'ils ont demandé à 500 auditeurs d'évaluer sur leur fiabilité perçue via une interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que...) web.

Les résultats ont été assez spectaculaires: les cotes de fiabilité ont augmenté en ligne droite en se déplaçant le long du continuum vocal. Exagérer la différence entre les prototypes a également augmenté la différence de fiabilité dans la direction prévue.

«Nous avons été vraiment surpris par la fidélité avec laquelle les impressions de la personnalité ont suivi nos manipulations acoustiques», explique Phil McAleer de l'université de Glasgow, co-auteur de cette étude. «C'était comme si nous tournions un bouton de« fiabilité vocale »sur un système sonore»

«Ces résultats démontrent qu'il existe une forte base acoustique à notre impression de personnalité vocale», explique Pascal Belin, l'auteur principal de l'étude. "Nous avons maintenant une méthode pour moduler les impressions de personnalité que les voix suscitent. Nos résultats ont été obtenus avec les impressions de fiabilité ou confiance, mais il n'y a aucune raison pour que la méthode ne fonctionne pas avec d'autres traits de personnalité. Ainsi, nous avons maintenant un moyen puissant de générer des voix suscitant les impressions de personnalité souhaitées, avec de nombreuses applications potentielles de «maquillage» dans des voix modifiées ou artificielles ».

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS-INSB