Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Isabelle le Lundi 15/01/2018 à 12:00
Notre style de vie peut affecter la façon dont notre cerveau stocke les informations
En cartographiant le cerveau de plus de 800 personnes, des scientifiques ont identifié des liens positifs entre la manière dont nous nous comportons et la façon dont notre mémoire de travail peut remplir ses fonctions.

Une équipe de chercheurs a mené la première étude établissant un lien entre la mémoire de travail d'une personne et sa santé physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la connaissance de la...) et son style de vie (La vie est le nom donné :).

La mémoire de travail est la capacité de stocker, mettre à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le...) et manipuler les informations en rapport avec un objectif particulier. Il s'agit d'un concept central dans l'étude de la neuroscience (Les neurosciences correspondent à l'ensemble de toutes les disciplines biologiques et médicales qui étudient tous les aspects, tant...) cognitive car il traite des mécanismes de conservation active des informations et de contrôle cognitif qui sous-tendent un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de comportements complexes.

Elle soutient d'autres capacités cognitives d'ordre supérieur telles que l'intelligence fluide (Un fluide est un milieu matériel parfaitement déformable. On regroupe sous cette appellation les gaz qui sont l'exemple des fluides compressibles, et les...) (la capacité de raisonner et de résoudre de nouveaux problèmes, indépendamment des connaissances acquises), l'apprentissage (L’apprentissage est l'acquisition de savoir-faire, c'est-à-dire le processus d’acquisition de pratiques, de connaissances, compétences, d'attitudes ou de valeurs...), la résolution des problèmes et la prise de décision, ainsi que des opérations mentales d'ordre inférieur.

Pour arriver à ses conclusions, le consortium de chercheurs, provenant de l'UE et de pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui...) partenaires, a suivi l'activité cérébrale de plus de 800 personnes pendant qu'elles réalisaient une tâche précise, dans le but de dresser une carte cérébrale de la mémoire de travail. Les chercheurs ont ensuite utilisé une méthode statistique (Une statistique est, au premier abord, un nombre calculé à propos d'un échantillon. D'une façon générale, c'est le résultat de l'application d'une...) connue sous le nom de 'corrélation canonique clairsemée' pour étudier les relations entre cette carte et 116 mesures de capacité cognitive, de santé physique et mentale, de personnalité et de choix de mode de vie.

Les résultats de leur étude ont été publiés dans la revue 'Molecular Psychology'. Dans la revue, ils indiquent que «l'intelligence fluide présentait la corrélation positive la plus forte avec les phénotypes de la fonction de mémoire de travail obtenus par neuroimagerie». Cette constatation nous permet de mieux comprendre comment interagissent l'intelligence fluide et la mémoire de travail. Leurs résultats montrent que même lorsque plusieurs autres variables sont prises en compte, l'intelligence fluide reste fortement corrélée à l'intégrité fonctionnelle (En mathématiques, le terme fonctionnelle se réfère à certaines fonctions. Initialement, le terme désignait les fonctions qui en prennent d'autres en argument. Aujourd'hui, le terme a...) du réseau de la mémoire de travail, ce qui suggère que ces deux structures cognitives reposent sur des mécanismes neuronaux communs.

Les chercheurs ont trouvé des associations positives entre la mémoire de travail, une plus grande endurance (L'endurance est la capacité de maintenir dans le temps un certain niveau d'intensité exigée.) physique et une meilleure fonction cognitive. Inversement, ils ont constaté une association négative avec des facteurs moins souhaitables tels qu'un indice de masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse...) corporelle élevé et des choix de mode de vie comprenant un tabagisme (Le tabagisme est le fait de consommer du tabac, produit manufacturé élaboré à partir de feuilles séchées de plantes appartenant...) régulier et une consommation excessive d'alcool.

Ces résultats soulignent également l'importance des facteurs comportementaux en matière de santé pour les études de neuroimagerie de la mémoire de travail, et fournissent un cadre pour des interventions personnalisées et des mesures de santé publique en matière de santé mentale, prises à la lumière des neurosciences.

L'étude a obtenu un financement de l'UE dans le cadre du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) IMAGEMEND (IMAging GEnetics (Genetics (à ne pas confondre avec le Journal of Genetics) est une revue scientifique américaine de génétique, fondée par George Harrison Shull en 1916. Elle est publiée une fois par mois en anglais...) for MENtal Disorders), un projet de grande ampleur consacré à la schizophrénie, aux troubles bipolaires et aux troubles déficitaires de l'attention avec hyperactivité. En Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité...), les troubles mentaux sont la principale cause d'invalidité, d'absence au travail et de retraite anticipée. Le projet a compilé le plus grand ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) de données en Europe combinant des informations de neuroimagerie, environnementales, cognitives et cliniques sur 13 000 participants environ, afin d'identifier les caractéristiques les plus pertinentes pour le traitement des patients. Il vise également à en tirer des biomarqueurs et des règles de décision qui déboucheront sur un diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à...) automatisé basé sur l'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui représentent des êtres ou des choses. La fabrication se faisait jadis soit à la main, soit...), ainsi qu'à des tests adaptés à une distribution dans les établissements cliniques standard de toute l'Europe.

Pour plus d'informations voir:
- site web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant sur Internet.) du projet

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: © Union européenne, [2018] / CORDIS