Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Redbran le Mardi 06/02/2018 à 12:00
La Commission européenne lance l'Observatoire-forum des chaînes de blocs de l'UE
La Commission a lancé l'Observatoire-forum des chaînes de blocs de l'UE, avec le soutien du Parlement européen, représenté par M. Jakob von Weizsäcker, responsable du récent rapport sur les monnaies virtuelles.


Illustration: Europa

L'Observatoire-forum des chaînes de blocs mettra en lumière les grandes évolutions de la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) des chaînes de blocs (blockchain), encouragera les acteurs européens dans ce secteur et permettra de renforcer l'engagement européen auprès de plusieurs parties prenantes actives dans ce domaine.

La technologie des chaînes de blocs, qui consiste à stocker des blocs d'informations de façon distribuée sur le réseau, est considérée comme une avancée majeure car elle apporte un niveau élevé de traçabilité et de sécurité dans les transactions en ligne. On s'attend à ce qu'elle fasse changer les services numériques et transforme les modèles économiques dans divers secteurs comme les soins de santé, l'assurance, la finance, l'énergie, la logistique (La logistique est l'activité qui a pour objet de gérer les flux physiques d'une organisation, mettant ainsi à disposition des ressources correspondant aux besoins, aux conditions économiques et pour une...), la gestion des droits de propriété intellectuelle ou les services publics.

M. Andrus Ansip, vice-président de la Commission pour le marché unique numérique, a déclaré: «Des technologies comme la chaîne de blocs peuvent aider à réduire les coûts tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en renforçant la confiance, la traçabilité et la sécurité. Elles recèlent un immense potentiel pour rendre les transactions économiques et sociales en ligne plus sûres, en les protégeant contre les attaques et en supprimant la nécessité d'un intermédiaire. Nous voulons nous appuyer sur notre importante réserve de talents et sur nos excellentes startups pour faire de l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique,...) une région de premier plan au niveau mondial pour le développement de la technologie des chaînes de blocs et pour les investissements en faveur de son déploiement.»

M. Valdis Dombrovskis, vice-président pour la stabilité financière, les services financiers et l'union des marchés des capitaux, a déclaré: «Parmi les nombreuses technologies numériques innovantes, la chaîne de blocs offre un réel pouvoir de transformation pour les services et les marchés financiers. L'Observatoire-forum suivra les évolutions de cette technologie et nous éclairera dans l'élaboration de nos politiques.»

Mme Mariya Gabriel, commissaire pour l'économie et la société numériques, a déclaré: «Je considère les chaînes de blocs comme un changement fondamental et je veux que l'Europe soit à la pointe de leur développement. Afin que tous les citoyens puissent en profiter, nous devons établir un environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend...) propice, à savoir un marché unique numérique des chaînes de blocs, et non des initiatives éparses. L'Observatoire-forum des chaînes de blocs de l'UE est un pas important dans cette direction.»

La Commission européenne finance des projets dans le domaine des chaînes de blocs depuis 2013 dans le cadre des programmes de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) de l'Union européenne 7e PC et Horizon (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre position ou situation. Ce concept simple se décline en physique,...) 2020. D'ici à 2020, elle financera à hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) de 340 millions d'euros des projets qui pourraient s'appuyer sur les technologies des chaînes de blocs.

Encourager les gouvernements, les entreprises européennes et les citoyens à profiter des possibilités offertes par les chaînes de blocs

Les innovateurs et entrepreneurs européens proposent déjà des solutions basées sur la technologie des chaînes de blocs. D'importants acteurs des secteurs traditionnels, par exemple des banques, des entreprises d'assurance, des bourses, des entreprises de logistique ou d'autres sociétés, se sont lancés dans des projets pilotes. De nombreux États membres ont annoncé des initiatives en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de renforcer leur utilisation de cette technologie.

La Commission européenne veut tirer parti des initiatives existantes, veiller à ce qu'elles puissent fonctionner par-delà les frontières, consolider l'expertise et répondre aux défis que représentent les nouveaux paradigmes engendrés par les chaînes de blocs (désintermédiation, confiance, sécurité et traçabilité dès la conception).

L'Observatoire-forum des chaînes de blocs de l'UE aidera activement l'Europe à saisir les nouvelles opportunités offertes par la chaîne de blocs, à accumuler de l'expertise et à s'afficher en leader du domaine. Il collectera des informations, suivra et analysera les tendances, se penchera sur les défis à relever et examinera le potentiel socioéconomique des chaînes de blocs. Il permettra la coopération transfrontière sur des cas concrets, rassemblera les meilleurs experts d'Europe et pourra constituer un forum ouvert pour les spécialistes de cette technologie, les innovateurs, les citoyens, les parties prenantes du secteur, les pouvoirs publics, les autorités de régulation et de surveillance, où ils pourront débattre et élaborer de nouvelles idées et ainsi apprendre, interagir et contribuer de façon ouverte.

À la suite d'un appel d'offres publié l'année dernière, ConsenSys, un acteur (Un acteur est un artiste qui incarne un personnage dans un film, dans une pièce de théâtre, à la télévision, à la radio, ou même dans des spectacles de rue. En plus de...) mondial désormais bien établi en Europe, a été sélectionné comme partenaire pour soutenir les actions d'information menées par l'Observatoire en Europe. En tant qu'acteur important de la communauté des chaînes de blocs, ConsenSys apportera sa volonté forte de développer cette technologie, sa solide expertise et ses connexions avec l'écosystème mondial des chaînes de blocs, ainsi que son approche entrepreneuriale pour dialoguer avec les parties prenantes et les experts dans l'UE et dans le monde (Le mot monde peut désigner :). Après la signature du contrat le 29 janvier 2018, ConsenSys travaillera en coopération étroite avec les services de la Commission pour gérer l'Observatoire-forum de l'UE.

Historique du dossier

La Commission européenne veut donner plus de visibilité aux acteurs de la technologie des chaînes de blocs (blockchain) et s'appuyer sur les initiatives existantes, consolider l'expertise et répondre aux défis que créent les nouveaux paradigmes engendrés par les chaînes de blocs, notamment en soutenant les entreprises européennes, en améliorant les processus opérationnels et en permettant l'émergence de nouveaux modèles d'entreprise. L'Observatoire-forum des chaînes de blocs est un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) pilote du Parlement européen proposé par l'un de ses membres, M. von Weizsacker, et devrait étayer les travaux de la Commission sur les technologies financières (FinTech).

Ces technologies de la finance sont une priorité de la Commission européenne, car elles peuvent jouer, et joueront, un rôle majeur dans la réalisation des objectifs de développement du marché unique, de l'union bancaire, de l'union des marchés des capitaux et des services financiers de détail.

Consciente de la transformation transsectorielle en cours, la Commission a mis sur pied en novembre 2016 un groupe de travail sur les technologies financières, basé sur l'objectif de la Commission d'élaborer une stratégie globale pour ces technologies. La Commission travaille actuellement à un plan d'action pour les technologies financières, qui sera présenté au printemps (Le printemps (du latin primus, premier, et tempus, temps, cette saison marquant autrefois le début de l'année) est l'une des quatre saisons des zones tempérées, précédant l'été et...).

Pour plus d'information voir:
- Fiche d'information sur les chaînes de blocs
- Technologies des chaînes de blocs

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Commission Européenne