Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Isabelle le Vendredi 09/02/2018 à 12:00
GlutN, comprendre la sensibilité au gluten et proposer des produits adaptés à base de blé

Réseau de gluten. Blé dur.. © Inra, GALLANT Daniel
Comprendre les mécanismes de la sensibilité non cœliaque au gluten, évaluer sa prévalence et en rechercher des marqueurs cliniques pour proposer des produits de panification adaptés, telles sont les perspectives du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...) GlutN coordonné par l’Inra et dont la réunion de lancement a eu lieu le 30 janvier à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les...).

Présent dans les grains de nombreuses céréales dont le blé, le gluten (Le gluten est un mélange de protéines qui, combiné avec l'amidon, forme l'endosperme de la plupart des céréales.) est un réseau de protéines qui confèrent à la farine des propriétés visco-élastiques indispensables pour donner une certaine structure aux produits. Important dans le domaine agroalimentaire, le gluten n’en est pas moins à l’origine de plusieurs pathologies chez l’homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par...), comme l’allergie (L'allergie est une réaction anormale, inadaptée, exagérée et excessive du système immunitaire de l'organisme, consécutive à un contact avec une substance étrangère (le...) et la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) cœliaque, aux causes et symptômes bien décrits, et la sensibilité non cœliaque au gluten. Mal caractérisée et difficile à diagnostiquer, cette dernière est de plus en plus souvent auto-diagnostiquée conduisant à des régimes sans gluten en dehors de critères cliniques objectifs. Sa prévalence serait cependant supérieure à celle de la maladie cœliaque.

GlutN, comprendre la sensibilité au gluten et proposer des produits adaptés à base de blé

Coordonné par Catherine Ravel – Unité de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique,...) Génétique, diversité et écophysiologie des céréales (Inra, Univ. Clermont Auvergne), le projet GlutN - Comprendre la sensibilité au gluten et proposer des produits adaptés à base de blé, vise à élucider les mécanismes responsables de la sensibilité non cœliaque au gluten ou SNCG, évaluer la prévalence de celle-ci dans la population française et rechercher des biomarqueurs cliniques. Considérant que le pain est la principale forme d’ingestion du gluten dans la population, GlutN a également pour perspectives de proposer des produits de panification tolérés par les patients SNCG. La réunion de lancement du projet a eu lieu mardi 30 janvier 2018 à Paris.

GlutN, du blé au consommateur

De la plante (Les plantes (Plantae Haeckel, 1866) sont des êtres pluricellulaires à la base de la chaîne alimentaire. Elles forment l'une des subdivisions (ou règne) des Eucaryotes. Elles sont, avec les autres végétaux l'objet...) de blé au patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.), de la recherche fondamentale (La recherche fondamentale regroupe les travaux de recherche scientifique n'ayant pas de finalité économique déterminée au moment des travaux....) à la recherche clinique, à la faveur d’une démarche de biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles et de l'histoire naturelle des...) translationnelle, GlutN s’intéresse à la variabilité du blé, aux procédés de sa transformation en pain, considère la (dé)structuration de la matrice protéo-amylacée au cours de la digestion (La digestion est le processus au cours duquel un organisme vivant reçoit du milieu extérieur des aliments (eau, molécules organiques et minéraux), les modifie afin de les transformer en nutriments et sélectionne...) et comporte une étude clinique.

GlutN intègre également une étude épidémiologique basée sur le suivi d’une cohorte NutriNet-Santé de quelques 157 000 individus afin d’établir le profil des personnes qui ont exclu le gluten de leur alimentation et d’estimer la prévalence de la SNCG en France.

En pratique, 75 lignées de blé, anciennes et modernes, seront étudiées, avec un intérêt particulier pour leur composition en gluten, les caractéristiques de leur l’amidon (L'amidon (du latin amylum, non moulu) est un glucide complexe (polyoside) composé de chaînes de molécules de D-Glucose. Il s'agit d'une...) et du complexe formé par le gluten et l’amidon - dont la digestibilité pourrait être en cause dans la SNCG. Dix lignées seront ensuite sélectionnées pour être panifiées selon différents processus dont l’impact sur la structure du complexe formé par l’amidon et le gluten sera analysé. La digestibilité de cinq de ces pains présentant de surcroit une bonne valeur hédonique sera finalement évaluée in vitro (In vitro (en latin : « dans le verre ») signifie un test en tube, ou, plus généralement, en dehors de l'organisme vivant ou de la...).

Au cours de l’étude clinique basée sur une cohorte de patients SGNC, les volontaires seront soumis dans le cadre d’une étude en double aveugle à un régime avec et un régime sans gluten. Symptômes, état de la muqueuse (Les muqueuses (du latin mucus) sont des minces couches de tissus d'origine ectodermique constituées de cellules épithéliales, et de tissu conjonctif...) intestinale et études immunologiques apporteront de premiers éléments de compréhension de la pathologie (La pathologie, terme provenant du Grec ancien, est littéralement le discours, la rationalité (λογία logos) sur la souffrance (πάθος pathos), et désigne dans une...). De plus, une étude métabolomique réalisée sur des prélèvements de sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des...), d’urine (L'urine est un liquide biologique composé des déchets de l'organisme. L'urine est secrétée par les reins par filtration du sang, puis par...) et de selles aura pour objectif d’identifier des biomarqueurs de la maladie. Ces volontaires consommeront les pains spécifiques sélectionnés en vertu de leur digestibilité pour en apprécier la tolérance.

A terme, le projet GlutN permettra de mieux comprendre la SGNC. Il permettra, de plus, d’en d’estimer la prévalence, d’apporter des outils de diagnostics et de développer de nouveaux produits de panification destinés aux consommateurs SGNC. Les perspectives de ce projet sont donc larges et mêlent génétique, agronomie, santé et nutrition (La nutrition (du latin nutrire : nourrir) désigne les processus par lesquels un être vivant transforme des aliments pour assurer son fonctionnement. La nutrition est également une science...) sur fond de question de société.

Contact scientifique:
Catherine Ravel, UMR Génétique, diversité et écophysiologie des céréales (Inra, Univ. Clermont Auvergne)

Département associé:
Biologie et amélioration des plantes

Centre associé:
Auvergne - Rhône-Alpes

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: INRA
 
Jeudi 15 Février 2018 à 00:00:07 - Vie et Terre - 0 commentaire
» La face cachée des lésions cérébrales