Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Redbran le Mardi 15/05/2018 à 12:00
Éclairage urbain intelligent
Un nouveau système de contrôle intelligent (SCCS) de l’éclairage public urbain se traduira par une plus grande efficacité énergétique et une meilleure rentabilité, ainsi qu’une réduction des émissions de gaz à effet de serre. En substance, le système tamise (La Tamise (en anglais River Thames) est un fleuve traversant l'Angleterre méridionale et reliant Londres à la mer du Nord.) la lumière lorsque celle-ci n’est pas utilisée.


L’éclairage public urbain actuel est très inefficace. Les lampadaires, qui assurent un rendement lumineux constant de 100 % pendant toute la nuit, sont très énergivores et leur utilisation contribue aux émissions de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume...) à effet de serre (L'effet de serre est un processus naturel qui, pour une absorption donnée d'énergie électromagnétique, provenant du Soleil (dans le cas des corps du système...). Or, un éclairage nocturne n’est pas nécessaire pendant toute la nuit et la majeure partie de cette énergie est gaspillée. L’excès de lumière affecte également les rythmes circadiens des citadins et perturbe la croissance des plantes: les astronomes appellent ce phénomène «pollution lumineuse (L’expression pollution lumineuse (light pollution, ou photopollution pour les anglophones) désigne à la fois la présence nocturne anormale ou gênante de lumière et les conséquences...)».

L’amélioration de l’efficacité de l’éclairage public est un élément clé de la solution. Les membres du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) SCCS, financé par l’UE, se sont employés à mettre au point (Graphie) un système de gestion de l’éclairage urbain. Appelé éclairage adaptatif, ce système gère l’éclairage public de manière dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :), en réduisant ou en augmentant le niveau de luminosité afin de fournir la quantité de lumière nécessaire en fonction des besoins. Le projet combinait des objectifs matériels et logiciels.

Éclairage en fonction des besoins

Le matériel consiste en de petits dispositifs de contrôle sans fil installés dans chaque luminaire urbain. Ce système permettrait aux lampadaires de rester en mode veille à un niveau d’énergie inférieur (p. ex. 10 %) à la pleine luminosité pour économiser l’énergie. Lorsque les capteurs (Un capteur est un dispositif qui transforme l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable, exemple : une tension électrique, une...) de présence détectent le mouvement d’un piéton, d’une voiture ou d’un autre usager de la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire...), les lampadaires s’allument à un niveau d’intensité lumineuse correspondant au type d’usager, puis se mettent à nouveau en veille.

«Le dispositif de contrôle de chaque lampadaire décide de la luminosité en fonction de l’heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences...) de la nuit et des conditions environnementales, notamment les conditions météorologiques», explique M. Serdar Kose, PDG de Greinon Engineering, partenaire principal du projet. Ces différents facteurs influencent l’intensité de l’éclairage choisie par le dispositif de contrôle.

Chaque appareil dispose d’une portée radio allant jusqu’à 10 km. Toutes les unités sont connectées en réseau via un protocole de maillage sans fil IPv6 (IPv6 (Internet Protocol version 6) est un protocole réseau sans connexion de la couche 3 du modèle OSI.). Le réseau est relié à Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en...) par l’intermédiaire d’un routeur (Un routeur est un élément intermédiaire dans un réseau informatique assurant le routage des paquets. Son rôle est de faire transiter des paquets d'une interface réseau vers une autre, selon...) de périphérie, également appelé passerelle. Cela permet aux utilisateurs, en l’occurrence les autorités municipales, de surveiller chaque lampadaire, certaines zones locales ou encore l’ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) du système. Les utilisateurs peuvent également personnaliser le système pour répondre à des besoins locaux spécifiques.

L’équipe a également mis au point des algorithmes sophistiqués qui permettent à chaque dispositif de réagir de manière appropriée à la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il...). Par exemple, il n’est pas souhaitable que la lumière s’allume chaque fois qu’un chat (Le chat domestique (Felis silvestris catus) est un mammifère carnivore de la famille des félidés. Il est l’un des principaux animaux de compagnie et compte aujourd’hui une cinquantaine de races différentes...) passe à proximité d’un lampadaire. Le logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement,...) permet également aux dispositifs de contrôle de fonctionner ensemble. Lorsqu’un luminaire est activé, il se synchronise aux autres présents dans la même zone, afin d’augmenter l’éclairage local et de le maintenir tant que le mouvement dans cette zone se poursuit.

Réduction des émissions et des coûts

Il a été démontré que le SCCS réduit la consommation d’énergie de l’éclairage urbain jusqu’à 80 %, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en diminuant considérablement les coûts de maintenance. Les chercheurs du projet s’attendent à ce que le marché accueille favorablement ce système et estiment que celui-ci pourrait faire partie des systèmes généraux des villes intelligentes vers lesquels plusieurs villes européennes se dirigent déjà.

«Le marché est prêt et la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) aussi», ajoute M. Kose. «Il ne nous reste plus qu’à concentrer nos activités et à mettre la technologie sur le marché pour sauver le monde (Le mot monde peut désigner :)

Le SCCS est en train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des marchandises), et peut...) d’élargir son équipe pour atteindre tous ses objectifs, y compris ceux liés au marketing (Le marketing (on utilise aussi parfois — dans 7% des cas, d'après les chiffres donnés par Google — le néologisme français...). L’équipe a entamé des discussions avec deux partenaires potentiels et cherche à développer le projet. Parallèlement, elle travaille au perfectionnement de la technologie et à un déploiement à plus grande échelle, ce qui permettra la fabrication du système à l’échelle industrielle.

Le système d’éclairage adaptatif SCCS permettra aux villes d’économiser de l’argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.) et de réduire les émissions de gaz à effet de serre (Une serre est une structure généralement close destinée à la production agricole. Elle vise à soustraire aux éléments climatiques les cultures produites...). Le système peut également être le précurseur d’une prise de conscience du grand public en faveur d’options intelligentes pour remplacer les solutions de gestion urbaine obsolètes.

Pour plus d'information voir:
Projet SCCS

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: © Union européenne, [2018] / CORDIS