Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Michel le Mercredi 03/05/2006 à 00:00
Découverte des 2 trous noirs les plus proches l’un de l’autre
A l'aide du réseau de radiotélescopes VLBA (Very Long Baseline Array), des astronomes ont découvert la paire la plus rapprochée de trous noirs super massifs jamais détectée dans l'univers. Les deux éléments du monstrueux duo sont, ensembles, plus de 150 millions de fois plus massifs que le Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type naine jaune, et...) et sont plus proches l’un de l’autre que la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes....) ne l’est de l'étoile Véga.


Les radiotélescopes du VLBA

Les deux trous noirs sont situés au centre d'une galaxie (Galaxies est une revue française trimestrielle consacrée à la science-fiction. Avec ce titre elle a connu deux existences, prenant par ailleurs la suite de deux autres Galaxie, cette fois au singulier.) elliptique appelée 0402+379, située à environ 750 millions d'années-lumière de la Terre et ne sont séparés que de 24 années-lumière, ce qui représente une distance plus de 100 fois plus petite que pour tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) système binaire de ce type observé auparavant. Les astronomes présument que chacun d’eux était dans le passé situé au centre d'une galaxie (Une galaxie est, en cosmologie, un assemblage d'étoiles, de gaz, de poussières et de matière noire et contenant parfois un trou noir supermassif en son centre.) différente, puis que les deux galaxies sont entrées en collision (Une collision est un choc direct entre deux objets. Un tel impact transmet une partie de l'énergie et de l'impulsion de l'un des corps au second.), ce qui a provoqué la satellisation (La satellisation, dans le domaine de l'astronautique, est l'action d'imprimer à un engin spatial un mouvement périodique autour d'un astre de masse prépondérante de sorte qu'il en devient un...) des trous noirs l’un autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) de l’autre. Selon les scientifiques, ce type d’événement ne se produit qu’une fois tous les 150.000 ans.

Si deux trous noirs comme ces derniers venaient à entrer en collision, l’événement produirait des ondes (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de matière.) gravitationnelles intenses que les physiciens espèrent détecter avec des instruments actuellement en construction (comme LISA: Laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique) amplifiée par émission stimulée. Le terme...) Interferometer Space Antenna). Les physiciens devront cependant patienter un petit peu: les astronomes prévoient que les deux trous noirs de 0402+379 n’entreront pas en collision avant un milliard (Un milliard (1 000 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf millions neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999 999) et précède un milliard un...) d'années. Toutefois, cette découverte va permettre d’affiner le champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...) de tels évènements.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: National Radio Astronomy Observatory
Illustration: NRAO / AUI / NSF & SeaWiFS Project NASA/GSFC & ORBIMAGE