Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Michel le Samedi 25/11/2006 à 00:00
X-37B: l’US. Air Force prépare son avion spatial autonome
L’Armée de l'Air américaine travaille sur un projet d’avion spatial sans pilote basé sur le programme X-37 de la NASA qui devait servir de base au successeur de la navette spatiale. Si le projet aboutit, cet avion serait le premier vaisseau spatial depuis la navette (Une navette spatiale, dans le domaine de l'astronautique, est un véhicule aérospatial réutilisable conçu pour assurer la desserte des stations spatiales en...) capable de ramener des expériences scientifiques sur Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et...).


Le véhicule orbital d’essai pourrait faire ses premiers pas
dans l’espace dès 2007

Le véhicule orbital d'essai (OTV) réutilisable X-37B aurait environ un quart de la taille de la navette spatiale (Une navette spatiale, dans le domaine de l’astronautique, est un véhicule aérospatial réutilisable conçu pour assurer la desserte des stations spatiales en orbite...) et pourrait charger des équipements dans son compartiment expérimental, qui est semblable au compartiment de charge utile (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un...) de la navette. Il pourrait ensuite continuer d'orbiter (Orbiter est un simulateur de vol spatial réaliste, diffusé sous forme de graticiel (mais non open source), pour le système d’exploitation Windows, créé par le Dr...) pendant plusieurs mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) avant de ramener les équipements sur Terre. Cela permettrait de tester le comportement en orbite basse (L'orbite terrestre basse (Low Earth orbit, LEO, en anglais) est un type d'orbite terrestre situé entre 350 et 1 400 kilomètres d'altitude. On...) de composants satellites (Satellite peut faire référence à :) lors de séjours prolongés dans l'espace. L'OTV permettra également le test de nouvelles technologies pour des véhicules spatiaux réutilisables plus évolués.

Le premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en...) de l'OTV est programmé pour avoir lieu entre l’automne (L'automne est l'une des quatre saisons des zones tempérées. Elle se place entre l'été et l'hiver.) 2007 et l’automne 2008. Il sera lancé par une fusée Atlas 5 depuis la station de l’US. Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est...) Force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au...) de Cap Canaveral (Cap Canaveral est une base de lancement américaine située en Floride (28°27′ de latitude Nord et 80°32′ de longitude Ouest)...) et pourra atterrir en Californie, soit sur la base de Vandenberg, soit sur la base Edwards.

Les tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) premiers vols n’emporteront aucune expérience. Ils seront destinés à tester la capacité du vaisseau à effectuer une réentrée dans l'atmosphère et à atterrir de façon autonome, ainsi qu’à valider le nouveau train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons...) d'atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu'il est...) et les structures légères qui devront supporter la chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !) intense de la traversée de retour dans l’atmosphère.

Un projet chaotique

L'OTV est basé sur le programme X-37, un projet de Boeing (Boeing (nom officiel en anglais The Boeing Company) est l'un des plus grands constructeurs aéronautiques et aérospatiaux au monde. Son siège social est situé à Chicago, dans l'Illinois. Ses deux plus grandes usines sont...) de démonstration que la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son abréviation NASA, est l'agence gouvernementale responsable du...) avait lancé en 1999. L'agence espérait employer cette technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) X-37 pour construire un avion spatial (Un avion spatial est un véhicule spatial réutilisable, généralement habité, pouvant regagner la Terre par ses propres moyens dans les...) orbital. Celui-ci, qui aurait du être deux fois plus grand que le X-37, était censé pouvoir rejoindre la Station spatiale internationale (La Station spatiale internationale (en anglais International Space Station ou ISS) est un habitat placé en orbite terrestre basse, occupé en permanence par un équipage...) après avoir été mis sur orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) par une Atlas 5 ou une Delta 4. Mais ce projet a été abandonné.

La NASA avait planifié deux véhicules X-37 sans pilote: le véhicule d'essai d’approche et d'atterrissage et le véhicule orbital. L'agence a construit le véhicule d’approche et d'atterrissage, conçu pour tester la trajectoire (La trajectoire est la ligne décrite par n'importe quel point d'un objet en mouvement, et notamment par son centre de gravité.) de réentrée dans l'atmosphère pour une utilisation future possible sur le véhicule orbital.

Le programme de démonstration du véhicule d'essai d'approche a été ensuite testé en avril 2006 par la DARPA, qui avait assuré le programme X-37 de la NASA en 2004. Lors de l'essai, le véhicule a été largué d’un White Knight, qui est plus connu comme étant l’avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air,...) porteur de SpaceShipOne (Le SpaceShipOne (Vaisseau Spatial 1) est le premier avion expérimental privé américain capable de monter dans l'espace à plus de 100 km d'altitude, c'est-à-dire au delà de l'atmosphère...), vainqueur du concours Ansari X-Prize. Malheureusement, le vaisseau est sorti de piste lors de l'atterrissage.

L’Armée de l'Air débutera le programme d'OTV là où la NASA l’a interrompu, en construisant le véhicule orbital X-37. Il sera conçu pour rester dans l'espace pendant au moins neuf mois avant son retour sur Terre.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: New Scientist Space
Illustration: US Air Force