Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Lundi 05/02/2007 à 00:00
La 3D revisite les monuments médiévaux
Percer le savoir-faire contenu dans une œuvre architecturale du Moyen Âge ou identifier la signature des grands architectes de l'époque: pour parvenir à leurs fins, des chercheurs de Poitiers ont recours à un logiciel vedette des jeux vidéo.


Dais du portail nord de la cathédrale (Une cathédrale est, à l'origine, une église chrétienne où se trouve le siège de l'évêque (la cathèdre) ayant en charge un...) de Rouen.
Le traitement et la coloration par le logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement, regroupées sous forme de...) 3DS Max révèlent les éléments constitutifs
des dais de cette époque, tels que la voûte (Une voûte (ou voute) est un élément architectural de couvrement intérieur d'un édifice présentant un intrados. La voûte travaille comme un...) d'ogives miniaturisée (rose),
les arcs (rouge) et les tourelles d'angle (En géométrie, la notion générale d'angle se décline en plusieurs concepts apparentés.) (vert).
Mais ils révèlent aussi un surplus de décor sur le dais rouennais,
comme le feuillage (jaune), ce qui illustre parfaitement l'esprit de compétition
en vigueur à l'époque entre les clergés

Les chercheurs sont parfois joueurs... Mais si les deux scientifiques passent des heures (L'heure est une unité de mesure  :) devant le logiciel d'animation (L'animation consiste à donner l'illusion du mouvement à l'aide d'une suite d'images. Ces images peuvent être dessinées, peintes, photographiées, numériques, etc.) en trois dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est une pièce de révolution.) (3D) qui a fait le succès de nombreux jeux vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un...), ce n'est pas pour s'amuser. Grâce à lui, Markus Schlicht, historien de l'art spécialiste de la fin du Moyen Âge (XIIIe-XVe siècles) et Robert Vergnieux, directeur de la plate-forme d'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui représentent des êtres ou des choses. La fabrication se faisait jadis soit à la main, soit...) électronique en 3D de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le...) Ausonius de Bordeaux, tentent rien de moins que de remonter le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.): "La confection du modèle tridimensionnel avec le logiciel 3DS Max permet de se rendre compte de certaines difficultés méconnues de l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) médiévale", explique Markus Schlicht.

Il faut dire que l'architecture française atteint au Moyen Âge un très haut degré (Le mot degré a plusieurs significations, il est notamment employé dans les domaines suivants :) de complexité (La complexité est une notion utilisée en philosophie, épistémologie (par exemple par Anthony Wilden ou Edgar Morin), en physique, en biologie (par exemple par Henri Atlan),...), et la 3D est un outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des actions entreprises, par une plus grande rentabilisation de...) précieux pour comprendre la façon dont les architectes de l'époque ont imaginé ces agencements dans l'espace. Certes, il existe des carnets de croquis d'architectes, des dessins grandeur nature et parfois même des maquettes ; "mais nous ne comprenons toujours pas très bien comment les architectes ont pu, à partir de ces moyens de conception rudimentaires, réaliser des édifices aussi complexes". Le logiciel 3DS Max permet d'intégrer précisément les photographies numériques, les croquis, les cotes et les mesures relevées sur le terrain pour créer une maquette virtuelle de l'édifice. "Une maquette fidèle que l'on peut ensuite faire pivoter sous tous les angles et dont je mets en évidence les lignes principales, pour en faciliter la lecture, grâce à une coloration précise."

C'est ainsi que l'historien a revisité le gothique flamboyant (Flamboyant est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains arbres de la famille des Caesalpiniaceae. Par extension le nom de...), une période artistique largement dépréciée au profit du gothique classique et de ses grandes cathédrales. "Les historiens de l'art ont longtemps méprisé cette période plus tardive. A les écouter, les architectes de la période flamboyante auraient abandonné toute logique (La logique (du grec logikê, dérivé de logos (λόγος), terme inventé par Xénocrate signifiant à la fois raison, langage, et...) structurelle au profit d'une accumulation exagérée de décors aux formes arbitraires." Le chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de...) a alors analysé la composition des remplages, ces réseaux de pierre qui ornent l'intérieur d'une fenêtre (En architecture et construction, une fenêtre est une baie, une ouverture dans un mur ou un pan incliné de toiture, avec ou sans vitres.) ou d'une rose et dont les formes rappellent celles des flammes. "L'analyse des formes a montré que ce qu'on pourrait prendre à première vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) pour de simples courbes était en réalité des dessins géométriques rigoureusement construits, générés à partir d'arcs de cercles et structurés par des lignes principales et des lignes secondaires. L'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) répondait donc à une logique d'agencement parfaitement définie qui donne toute leur force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale »...) aux compositions artistiques de l'époque."

Trouver l'artiste

Mais au-delà de l'art, le logiciel devrait permettre de révéler l'artiste. "Quand on se promène dans les villes et les villages de France, on remarque que certaines maisons du XIXe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération...) sont datées et signées. C'est une grande chance. Au Moyen Âge, 99,9 % des œuvres françaises et même européennes ne sont pas signées." Exception faite, par exemple, du transept (Le transept est une nef transversale qui coupe à angle droit la nef principale d’une église et lui donne la forme symbolique d’une croix.) sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) (nef transversale) de la cathédrale Notre-Dame de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de la Seine...), sur lequel on remarque la mention "Pierre de Montreuil 1258", ou de la cathédrale Saint-Guy de Prague, sur laquelle on peut lire les noms de Matthieu d'Arras et Peter Parler. Si aucune mention de l'architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger la réalisation d'une œuvre d'architecture pour le compte d'un propriétaire qui peut être un particulier, une...) n'est faite sur l'œuvre elle-même, il reste à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à...) une seule solution fiable: identifier le ou les architectes à l'origine d'une œuvre dans une source écrite, par exemple dans les cahiers de comptabilité de la fabrique (en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être...) des travaux) ou encore dans les récits des délibérations capitulaires, ces réunions hebdomadaires auxquelles participaient les chanoines, et pendant lesquelles on faisait mention des travaux en cours et parfois... du nom de l'architecte.

Markus Schlicht ébauche actuellement une solution alternative, rendue possible grâce à la 3D. Il rassemble les œuvres dont il sait de source écrite qu'elles ont été érigées par un même architecte et en tire les traits architecturaux communs. Son objectif est d'établir les critères qui permettent d'identifier le style personnel des architectes et de rendre ainsi la paternité à quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection...) d'œuvres jusqu'ici orphelines. La tâche est sans aucun doute de taille...

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS
Illustration: M. Schlicht / CNRS Photothèque