Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Lundi 11/06/2007 à 00:00
L'alimentation électrique sans fil: enfin une réalité ?
Le désordre engendré par le fatras de fils d'alimentation électrique utilisés pour recharger nos ordinateurs portables, téléphones mobiles et autres PDA pourrait bientôt disparaître... du moins selon une équipe de physiciens américains, qui vient de démontrer que l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) d'alimentation pouvait être transmise sans fil, à l'aide d'antennes "résonnantes" d'un type particulier.

Les chercheurs, qui sont parvenus à allumer une ampoule de 60 W placée à deux mètres d'un émetteur sans fil, affirment que leur système pourrait être réduit à une échelle raisonnable pour permettre la recharge de nos appareils portables sans perte de rendement.


Marin Soljacic et ses collègues du MIT ont fait la démonstration de leur système
d'alimentation sans fil en allumant une ampoule située à deux mètres d'une source d'énergie

L'alimentation électrique (Le terme d'alimentation électrique désigne un ensemble de systèmes capables de fournir de l'électricité aux appareils fonctionnant avec cette énergie.) sans fil n'est pas un concept nouveau. Au début du 20ème siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une...), avant que les réseaux d'alimentation en électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la branche de la physique qui étudie les phénomènes électriques et leurs...) n'aient été établis, l'inventeur serbe Nikola Tesla avait envisagé un monde (Le mot monde peut désigner :) d'énergie sans fil utilisant un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle...) de "bobines de Tesla" à haute tension (La tension est une force d'extension.). Bien que son "invention" ne se soit pas propagée en raison des champs électriques dangereusement élevés concernés, de récentes propositions utilisant le rayonnement (Le rayonnement est un transfert d'énergie sous forme d'ondes ou de particules, qui peut se produire par rayonnement électromagnétique (par exemple : infrarouge) ou par une désintégration...) d'un émetteur ont ravivé l'intérêt des scientifiques pour ce principe. Malheureusement, celles qui se basaient sur des émetteurs émettant dans tous les sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du...) se sont révélée trop inefficaces, et celles qui optaient pour des émetteurs monodirectionnels se sont avérées peu pratiques dans la plupart des cas parce qu'elles nécessitaient un espace complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique...) dégagé entre l'émetteur et le récepteur.

L'an dernier, des physiciens du MIT (Massachusetts Institute of Technology) ont proposé une façon d'éviter ces problèmes par l'utilisation des ondes (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de matière.) électromagnétiques "évanescentes" non-radiative. Ces ondes sont celles habituellement générées en plus des ondes radiatives coutumières utilisées dans les transmissions sans fil, mais qui s'affaiblissent très rapidement autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres...) de l'émetteur. Les chercheurs ont cependant imaginé que si le récepteur pouvait entrer en résonance (Lorsqu'on abandonne un système stable préalablement écarté de sa position d'équilibre, il y retourne, généralement à travers des oscillations propres. Celles-ci se produisent à la fréquence propre du système. Si...) avec l'émetteur, le champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) évanescent induirait un courant entre les deux. De cette façon, des objets non résonants situés sur le trajet des ondes n'interrompraient pas le signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les...) ni n'absorberaient l'énergie du champ.

Marin Soljacic et ses collègues ont désormais mis leur idée en pratique. En suivant leur théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou...), ils ont élaboré une paire (On dit qu'un ensemble E est une paire lorsqu'il est formé de deux éléments distincts a et b, et il s'écrit alors :) d'antennes de cuivre (Le cuivre est un élément chimique de symbole Cu et de numéro atomique 29. Le cuivre pur est plutôt mou, malléable, et présente sur ses surfaces fraîches une teinte rosée à pêche. C'est un...) de forme annulaire. L'une d'elles est reliée à une alimentation en électricité, et sur l'autre, située deux mètres plus loin, est branchée une ampoule 60 W. Alimentée en courant alternatif (Le courant alternatif est un courant électrique qui change de sens.), la première antenne (En radioélectricité, une antenne est un dispositif permettant de rayonner (émetteur) ou de capter (récepteur) les ondes électromagnétiques.) génère un champ magnétique (En physique, le champ magnétique (ou induction magnétique, ou densité de flux magnétique) est une grandeur caractérisée par la donnée d'une intensité et d'une direction,...) "couplé par résonance" à la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une...) et qui, de ce fait, y induit (L'induit est un organe généralement électromagnétique utilisé en électrotechnique chargé de recevoir l'induction de l'inducteur et de la transformer en électricité (générateur) ou en force (moteur).) un courant. Ce courant, selon l'équipe du MIT, a parfaitement allumé l'ampoule avec un rendement de transmission de 40%, ainsi que leur théorie le prévoyait.

Bien que les antennes de démonstration aient plus de 50 cm de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère.), Soljacic et son équipe indiquent que des versions à plus petite échelle du système pourraient être réalisées pour alimenter à distance des dispositifs portables sans sacrifier le rendement. Le principe pourrait également permettre la conception d'implants médicaux électroniques qui n'ont pas besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les...) de câblage encombrant.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Physics Web
Illustration: Science