Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Lundi 10/09/2007 à 00:00
Photovoltaïque: la technologie MWT permet un rendement accru
Des scientifiques de l'Institut Fraunhofer de l'énergie solaire (ISE) en Allemagne sont parvenus à améliorer le rendement des cellules photovoltaïques (PV) multicristallines en soudant les connexions électriques sur sa face arrière. Le concept consiste à réduire le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de contacts électriques sur la face avant de la cellule en transférant une partie de ces contacts sur sa face arrière.

Le procédé innovant de fabrication, appelée MWT (pour "Metal Wrap Through"), se déroule en trois étapes. Après réalisation de contacts électriques sur les deux faces de la cellule, des trous sont percés au laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique) amplifiée par émission stimulée. Le terme...) à travers la cellule. Une pâte déposée par sérigraphie remplit les trous, assurant ainsi le contact électrique entre les deux faces de la cellule.


Prototype de module constitué de 16 cellules MWT

"La diminution (de près de moitié) de la métallisation de la face avant de la cellule permet de réduire la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...) masquée, donc d'augmenter la quantité d'électricité produite et d'accroître significativement le rendement de la cellule", explique Ralf Preu, Directeur de département à l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel...) ISE. Les premières cellules MWT sorties de l'installation pilote de montage de l'institut atteignent un rendement supérieur à 16%, soit près de 0,5% de plus que les cellules PV standards obtenues par sérigraphie à partir du même matériau multicristallin.

Les cellules MWT présentent également un réel avantage lors de l'assemblage du module: "Etant donné que cette technique permet de réduire la surface masquée sur la face avant de la cellule, nous pouvons augmenter la section des contacts afin de réduire les pertes (ohmiques) occasionnées lors de l'acheminement de l'électricité", explique Harry Wirth, Directeur du groupe chargé des modules PV. "Parallèlement, les cellules peuvent être agencées plus étroitement les unes aux autres, car il n'est plus nécessaire de contourner chaque cellule pour assurer la connexion électrique entre les deux faces", d'où un gain de place intéressant. Un premier module MWT constitué de 16 cellules a atteint un rendement de 15%, soit une valeur supérieure de plus de 0,5% à celle du rendement d'un module standard comparable.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Allemagne numéro 349 (23/08/2007) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT
Illustration: ISE