Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Vendredi 21/09/2007 à 00:00
Des nano mémoires non volatiles 1 000 fois plus rapides
Des scientifiques de l'université de Pennsylvanie ont développé des nanofils capables de stocker des données informatiques pendant 100 000 ans et d’accéder à ces données mille fois plus rapidement qu’avec les actuels mémoires Flash ou micro drives, pour un encombrement moindre et une plus faible consommation.

Ritesh Agarwal et ses collègues ont élaboré un nanofil de tellurure d'antimoine et de germanium, un matériau à changement de phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) capable de basculer entre deux états stables, l’un amorphe et l’autre cristallin, point-clé des opérations de lecture/écriture mémoire. La fabrication de dispositifs d’approximativement 100 atomes (Un atome (du grec ατομος, atomos, « que l'on ne peut diviser ») est la plus petite partie d'un corps simple pouvant se combiner chimiquement...) de diamètre, a été effectuée sans l’aide de la lithographie conventionnelle, processus qui utilise des produits chimiques violents et qui implique des limitations d'espace, de taille et de rendement.


Cartographie en microscopie (La microscopie est l'observation d'un échantillon (placé dans une préparation microscopique plane de faible épaisseur) à travers le...) électronique montrant la distribution
en germanium, antimoine et tellure d’un nanofil isolé

Les chercheurs ont utilisé le processus d’auto-assemblage grâce auquel les réactifs chimiques cristallisent à basses températures à l’aide de catalyseurs (En chimie, un catalyseur est une substance qui augmente la vitesse d'une réaction chimique ; il participe à la réaction mais il ne fait partie ni des produits, ni des réactifs et n'apparaît donc...) métalliques pour former spontanément des nanofils de 30 à 50 nanomètres de diamètre et de 10 microns de longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de...). Ils ont ensuite fabriqué des blocs mémoires sur des substrats de silicium (Le silicium est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Si et de numéro atomique 14.).

Les essais ont montré une consommation d'énergie extrêmement faible pour le codage (De façon générale un codage permet de passer d'une représentation des données vers une autre.) des données (0,7mW par bit). Les tests ont également indiqué un temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) d’accès aux données 1 000 fois plus rapide (50 nanosecondes) que pour les mémoires Flash traditionnelles et permis de démontrer que le dispositif devait être capable de conserver les données sur une période d'utilisation d’approximativement 100 000 ans, avec une capacité mémoire de l’ordre du térabit.

Selon Agarwal, cette technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) rendra possible l’enregistrement de centaines de films à haute résolution sur un petit lecteur ainsi que leur chargement (Le mot chargement peut désigner l'action de charger ou son résultat :) et leur lecture sans la perte de temps due à la bufférisation, ou le démarrage de son ordinateur portable (Un ordinateur portable, laptop (en Suisse) ou encore PC portable est un ordinateur personnel qui, grâce à un poids et un encombrement limités, peut être transporté très facilement.) en quelques secondes puisqu’il ne sera plus nécessaire de transférer le système d'exploitation en mémoire vive.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: University of Pennsylvania news release
Illustration: Penn University