Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Dimanche 28/10/2007 à 00:00
Une molécule qui bloque la multiplication du virus du SIDA
Une approche entièrement nouvelle pour bloquer l'infection par le HIV-1 (la forme la plus répandue du virus du sida chez l'homme) vient d'être mise au point par des chercheurs du CNRS et de l'Université de Montpellier. Il s'agit, grâce au développement d'une molécule chimique, de s'attaquer aux mécanismes cellulaires qu'utilise le virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme extracellulaire ou intracellulaire. Sous la forme...) du SIDA pour se multiplier. Ces résultats sont présentés dans la revue Plos Pathogens.


Coupe schématique du virus de l'immunodéficience humaine

Il y a plus de vingt ans que des traitements très efficaces de l'infection par le HIV ont amélioré la qualité de vie (La vie est le nom donné :) des personnes infectées par le HIV. Ces traitements associent plusieurs molécules (en général trois d'où le nom de trithérapie) qui touchent des mécanismes propres au virus lui-même. Malheureusement, ce virus, comme celui de la grippe (La grippe (ou influenza) est une maladie infectieuse fréquente et contagieuse causée par trois virus à ARN de la famille des Orthomyxoviridae (Myxovirus influenzae A, B et C), touchant les oiseaux et certains...), est en perpétuelle mutation, lui permet de développer des résistances aux médicaments qu'on lui oppose.

Une approche entièrement nouvelle, développée par des chercheurs de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics...) de Génétique Moléculaire de Montpellier, permet d'éviter ces problèmes de résistance en s'attaquant aux mécanismes cellulaires qu'utilise le virus pour se multiplier. Les chercheurs ont mis au point (Graphie) le développement d'une molécule chimique (IDC16) capable de bloquer l'infection par le HIV-1 en empêchant « l'épissage », c'est-à-dire la maturation des ARN du virus et donc sa réplication. Cette étape, cruciale pour le virus, est entièrement réalisée au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse...) de la cellule infectée. Cette molécule IDC16 est efficace non seulement sur différentes souches virales de laboratoire mais aussi sur des virus isolés sur des patients, même si ceux-ci sont devenus résistants aux trithérapies habituelles.

Cette nouvelle voie thérapeutique s'avère extrêmement prometteuse pour la lutte contre le SIDA mais aussi pour toute autre pathologie (La pathologie, terme provenant du Grec ancien, est littéralement le discours, la rationalité (λογία logos) sur la...) causée par un virus dépendant du même mécanisme cellulaire.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS
Illustration:Wikipedia