Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Vendredi 07/12/2007 à 00:00
L'attention visuelle: une sorte de stroboscope
L'attention visuelle est généralement représentée comme un faisceau lumineux qui éclaire un objet ou un endroit de la scène visuelle et favorise son traitement par le cerveau. Les résultats d'une étude franco-américaine démontrent que l'attention visuelle est une sorte de "stroboscope" en déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles orientés. En psychanalyse, le déplacement est mécanisme de défense déplaçant la valeur, et finalement le sens En architecture navale, le déplacement...) permanent, un faisceau lumineux qui se déplace de cible en cible, sept fois par seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du...). Cette découverte pourrait nous aider, dans un avenir proche, à circonscrire les mécanismes neuronaux de l'attention et en particulier, à les rattacher à certaines oscillations de l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) cérébrale. Ces résultats sont publiés le 4 décembre 2007 dans la revue PNAS.


L'attention fonctionne comme un faisceau lumineux qui éclaire
un ou plusieurs objet(s) d'intérêt mais qui "clignote" environ sept fois par seconde
Cliquer sur l'image pour visualiser le film de l'expérience ( avi 8,8 Mo)

Depuis plus de 30 ans, les scientifiques envisagent l'attention visuelle comme un unique faisceau lumineux qui peut être déplacé à volonté pour concentrer les ressources cérébrales sur un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être...) donné. A l'opposé ( En mathématique, l'opposé d’un nombre est le nombre tel que, lorsqu’il est à ajouté à n donne zéro. En botanique, les organes d'une plante sont...), des études récentes suggèrent qu'il serait en fait possible de porter l'attention simultanément sur plusieurs objets: ainsi l'attention ne serait pas un, mais une collection de plusieurs faisceaux indépendants. Qu'en est-il vraiment ? Rufin VanRullen du Centre de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité volontaire, et constitue le...) et cognition (CNRS/Université Toulouse 3) et Patrick Cavanagh du Laboratoire psychologie de la perception (CNRS/Université Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de...) Descartes) ont ici utilisé une approche à l'interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de...) de l'expérimentation (L'expérimentation est une méthode scientifique qui consiste à tester par des expériences répétées la validité d'une hypothèse et à obtenir des données...) psychophysique et de la modélisation mathématique. Ils ont mis au point (Graphie) une méthode expérimentale (Une des bases de la démarche scientifique est l'expérimentation, c'est-à-dire le recueil de données sur le domaine d'étude, et la confrontation du modèle aux faits.) simple pour distinguer ces différentes hypothèses: la fonction psychométrique reliant la durée d'un stimulus cible à la performance d'un observateur a été utilisée pour prédire la performance de cet observateur quand plusieurs stimuli sont présentés. Les performances prédites diffèrent, selon qu'un ou plusieurs faisceaux attentionnels sont mis en jeu. En comparant les prédictions aux performances humaines, les chercheurs ont pu déterminer quelle stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) a été utilisée.

Les résultats révèlent ainsi un unique faisceau attentionnel qui se déplace entre les cibles à raison de 7 déplacements par seconde. Ils leur permettent également de mettre en évidence un phénomène jamais observé auparavant: cette capture (Une capture, dans le domaine de l'astronautique, est un processus par lequel un objet céleste, qui passe au voisinage d'un astre, est retenu dans la...) périodique d'informations se produit même lorsqu'une seule cible est présente. C'est un peu comme si l'attention représentait le monde (Le mot monde peut désigner :) en une série d'épisodes d'1/7ème de seconde, à la manière d'une caméra (Le terme caméra est issu du latin : chambre, pour chambre photographique. Il désigne un appareil de prise de vues animées, pour le cinéma, la télévision ou la vidéo.) vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et non de type photochimique. Le mot vidéo...). Ou, pour reprendre la métaphore du faisceau lumineux, un peu comme si le faisceau était en réalité un stroboscope, qui s'allume et s'éteint périodiquement. Cette découverte est capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs, ou une ville ayant une prééminence dans un domaine social, culturel, économique ou...) pour notre compréhension des phénomènes attentionnels, qui pourront ainsi être reliés aux oscillations connues de l'activité électrique corticale.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS
Illustration: © R. VanRullen CNRS 2007