Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Michel le Mercredi 05/03/2008 à 00:00
La Terre et la Lune observées depuis Mars !
L'appareil-photo à haute résolution HiRISE embarqué à bord de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) en orbite autour de la planète rouge est un talentueux télescope pour l’observation de sa surface, mais il peut également être utilisé de là-bas pour observer d'autres planètes.

L’image ci-dessous, réalisée par l’instrument le 3 octobre 2007, en est la preuve.


La Terre et la Lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du système solaire avec un diamètre de 3 474 km. La distance moyenne...) observées depuis la planète Mars
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lorsque cette photo a été prise, la Terre se trouvait à 142 millions de kilomètres de Mars ; la résolution de l’image originale étant alors de 142 kilomètres par pixel (Le pixel, souvent abrégé px, est une unité de surface permettant de mesurer une image numérique. Son nom provient de la locution anglaise picture element, qui signifie...), le diamètre de la Terre est d'environ 90 pixels et celui de la Lune de 24. L’angle (En géométrie, la notion générale d'angle se décline en plusieurs concepts apparentés.) de phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) est de 98 degrés, ce qui signifie que moins de la moitié des disques terrestre et lunaire (Pour les homonymes, voir Pierrot lunaire, une œuvre de musique vocale d'Arnold Schönberg.) sont frappés par une illumination directe. La Terre et la Lune ne pourraient apparaître pleines que lorsque les deux astres se situent du côté opposé au Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type naine jaune, et...) depuis Mars, mais alors leur distance serait beaucoup plus importante et l'image serait moins détaillée.

Sur la Terre, on peut distinguer le contour occidental des côtes de l'Amérique du sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) en bas à droite, bien que la couverture nuageuse soit importante. Ces nuages sont si lumineux, comparés à la Lune, qu'ils sont saturés dans les images de HiRISE. En fait, l'image prise en filtre (Un filtre est un système servant à séparer des éléments dans un flux.) rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) était presque complètement saturée, l'image en filtre bleu-vert dénotait une saturation significative, et les nuages les plus lumineux saturaient l'image infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible mais plus courte que celle des micro-ondes.). L’image résultante en couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) présentée ici a nécessité une quantité considérable de traitements pour devenir une version intéressante et agréable à regarder. L'image de la Lune n’est pas saturée mais sa luminosité par rapport à celle de la Terre a été accentuée pour réaliser ce composite.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source et illustration: NASA / JPL-Caltech/University of Arizona