Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Vendredi 30/05/2008 à 00:00
Une éruption solaire vue comme jamais auparavant
L'éruption solaire survenue le 9 avril a été observé par de nombreux satellites fournissant aux scientifiques des détails de l'événement permettant de bien mieux comprendre les mécanismes qui, à l'intérieur du Soleil, les provoquent. Mieux encore, son observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude...) a permis de valider bon nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de modèles informatiques, chose impossible jusqu'à aujourd'hui car très difficile à observer en pratique.


Cliquer sur l’image pour visualiser une animation (.mov)

L’éruption a été vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) dans de nombreuses longueurs d'ondes (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie...) par les satellites (Satellite peut faire référence à :) Hinode, TRACE (TRACE est un télescope spatial de la NASA conçu pour étudier la connexion entre le champ magnétique à petite échelle du Soleil et la...), Stereo (Stereo (Solar TErrestrial RElations Observatory) est une mission spatiale de la NASA réalisée dans le cadre du programme international d'étude des relations Soleil-Terre (Solar Terrestrial Probes). Elle consiste en...), RHESSI et SOHO (SoHO (Solar and Heliospheric Observatory, soit observatoire solaire et heliospherique) est une sonde spatiale placée en orbite autour du Soleil. Son objectif principal...). Ces éjections de masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du...) coronale vont bientôt devenir un casse tête pour les planificateurs des missions habités du futur qui verront les astronautes s'installer sur la Lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du système solaire avec un diamètre de 3 474 km. La...) et partir explorer le Système Solaire en commençant par Mars et un astéroïde. Leur impact sur la santé des astronautes est si significatif qu'il n'est pas possible d'envisager une exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.), puis une colonisation du Système Solaire sans être capable de prévoir les plus virulentes d'entre elles à défaut de l'être pour toutes.


La CME du 9 avril a notamment été observée par le XRT, un télescope embarqué à bord d'Hinode et capable de fournir des images de la couronne solaire (La couronne solaire est la partie de l'atmosphère du Soleil située au-delà de la chromosphère et qui s'étend sur des millions...) à différentes températures entre 1 et 30 millions de Kelvin (Le kelvin (symbole K, du nom de Lord Kelvin) est l'unité SI de température thermodynamique. Par convention, les noms d'unité sont des noms communs et s'écrivent en minuscule...). Vue depuis la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes...), elle s'est produite sur le bord du limbe du Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de...) ce qui a permis aux satellites d'observer l'évolution de l'éruption dans d'exceptionnelles conditions vu que le rayonnement (Le rayonnement, synonyme de radiation en physique, désigne le processus d'émission ou de transmission d'énergie impliquant une particule porteuse.) X était pour ainsi dire caché et donc de voir des détails sans précédents.

Ce télescope a montré un apport de matériau vers ce qui apparait comme une ligne brillante, en fait un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction...) appelé feuille (La feuille est l'organe spécialisé dans la photosynthèse chez les végétaux supérieurs. Elle est insérée sur les tiges des plantes au niveau des...) de courant vue sur la tranche. Une feuille de courant est une fine lame de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un gaz tend...) chargé électriquement où les lignes de champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) magnétique de direction opposée s'annulent dans un processus appelé reconnexion magnétique.

Ejection de masse coronale (CME)

Les éjections de masse coronale sont dues à de puissantes explosions magnétiques dans la couronne du Soleil, qui projettent le plasma ( En physique, le plasma décrit un état de la matière constitué de particules chargées (d'ions et d'électrons). Le plasma quark-gluon est un plasma qui constituerait les grandes...) ionisé dans l'espace interplanétaire, et le gaz neutre associé par collision (Une collision est un choc direct entre deux objets. Un tel impact transmet une partie de l'énergie et de l'impulsion de l'un des corps au second.). Les éjections de masse coronale transportent des milliards de tonnes de matière. La détente, dans l'espace interplanétaire peu dense, du plasma initialement comprimé par les fortes pressions existant à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent...) du Soleil, augmente son volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) jusqu'à des tailles supérieures à celle du Soleil. Une gigantesque bulle de plasma s'éloigne à vitesse (On distingue :) supersonique (Supersonique signifie « supérieur à la vitesse du son ».) du Soleil, à plus de 300 000 km/h, en ouvrant les lignes de force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale...) du champ magnétique solaire.

A son arrivée au voisinage (La notion de voisinage correspond à une approche axiomatique équivalente à celle de la topologie. La topologie traite plus naturellement les notions globales comme la continuité...) de la Terre après trois à quatre jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...), la CME interagit avec le champ magnétique terrestre, produit des aurores boréales et australes, des orages géomagnétiques, perturbe les communications radio, les satellites et les systèmes de distribution d'électricité.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: flashespace.com
Illustration: SAO/NASA/JAXA/NAO