Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Vendredi 13/06/2008 à 00:00
Produire de l'électricité à partir des gaz d'échappement des véhicules
Les chercheurs de l'Institut Fraunhofer de techniques de mesures physiques (IPM) élaborent actuellement un générateur thermoélectrique permettant de convertir la chaleur d'échappement des voitures en électricité. Ce module pourrait servir de source d'alimentation pour les systèmes électroniques à bord des véhicules. Par conséquent, le système permettrait une réduction de la consommation de carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.), et donc a fortiori une diminution des émissions de CO2 des véhicules automobiles. En effet, deux tiers du carburant seraient perdus sous forme de chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !) lors du fonctionnement de l'automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes...): environ 30% dans le groupement moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à...) et 30% à 35% dans les gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni...) d'échappement.


Quel carburant pour le futur ?

Les générateurs thermoélectriques transforment la chaleur en énergie électrique en se servant du gradient de température: plus la différence de température est grande, plus ces générateurs produisent de l'électricité. Pour atteindre leur objectif, les chercheurs de l'IPM développent des matériaux thermoélectriques, des modules et des systèmes adaptés à l'automobile. "Dans la tuyère d'échappement, les températures atteignent jusqu'à 700°C et plus", raconte Dr. Harald Böttner, directeur du département systèmes thermoélectriques, d'où un gradient de température entre la tuyère d'échappement et le circuit du liquide de refroidissement (Le liquide de refroidissement est un liquide utilisé dans un circuit fermé dans le but d'évacuer des calories créées sous forme de chaleur. Le plus souvent, il s'agit d'eau avec un additif permettant...) de plusieurs centaines de degrés Celsius. "Le transformateur thermoélectrique exploite ce grand écart", continue-t-il. Entraînés par le flux de chaleur (Le flux de chaleur est une transmission de chaleur (ou énergie thermique) à travers un corps. Le flux de chaleur s'exprime en W/m2.) créé entre les gaz d'échappement chauds et le circuit de refroidissement, les porteurs de charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport...) traversent plusieurs semi-conducteurs spéciaux générant un courant électrique. A long terme, ce générateur pourrait rendre superflu le rôle de l'alternateur et alimenter directement les récepteurs électriques dans la voiture (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de...), dont le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) croît constamment. Ainsi, "la consommation de carburant pourrait diminuer de 5% à 7%", détaille Dr. Böttner.

Cette technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) pourrait s'avérer fort utile: environ 50 millions de véhicules automobiles circulent en Allemagne, à raison de 200 heures (L'heure est une unité de mesure  :) par an chacun. Si l'on pouvait utiliser la chaleur émise pendant ce temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) pour alimenter toute l'électronique de bord avec une puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) d'un kilowatt, cela permettrait d'économiser 10 terawattheure chaque année.

Les chercheurs sont encore en phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) d'essais mais un premier prototype devrait voir le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du...) d'ici peu.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Allemagne numéro 389 (11/06/2008) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /54991.htm
Illustration: JYB pour Techno-Science.net