Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Lundi 21/07/2008 à 00:00
Mission Goce: Les bourrelets de la terre vus de l’espace
Cet été, partira la mission Goce (Gravity Field and Steady-State Ocean Circulation Explorer) de l'Agence spatiale européenne (ESA) pour mesurer le champ de pesanteur de la Terre en tout point et à une précision inégalée. Une mesure fondamentale et pourtant mal connue qui aidera à mieux cerner la vraie forme de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par...).

Nous ne vivons pas sur une planète ronde, mais sur un patatoïde bosselé, qui laisse bouche (La bouche (encore dénommée cavité buccale ou cavité orale) est l'ouverture par laquelle la nourriture d'un animal entre dans son corps. Le mot...) bée tous ceux qui se retrouvent nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de la lèvre supérieure et qui, en le surplombant, recouvre l'orifice des fosses nasales, qui constituent le...) à nez avec son image. Un creux au large de l’Amérique du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), une bosse au-dessus de l’Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie de...) et quelques bourrelets par-ci par-là. Cette difformité échappe au voyageur qui arpente la planète et à l’astronaute (Un astronaute est le nom donné à une personne qui voyage ou ayant voyagé dans l'espace. Le terme désigne généralement un professionnel, pilote ou passager d'un véhicule spatial. Youri Gagarine est en 1961 le...) qui voit la bille bleue (La bille bleue (The Blue Marble) est une photographie célèbre de la Terre prise le 7 décembre 1972 par l'équipage d'Apollo 17 à une distance d'environ 45 000 km. C'est l'une des...) dans son cocon (Le cocon est l'enveloppe de la nymphe de certains insectes. On appelle aussi cocon le sac que les araignées construisent en y introduisant leurs œufs.) de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière...), mais vient fausser une foule de mesures: celles des courants océaniques, des mouvements de la croûte terrestre… D’où l’importance de la mission Goce, un satellite (Satellite peut faire référence à :) qui doit décoller dans les semaines à venir, restera en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) pendant vingt mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.), et permettra d’affiner la forme de notre planète. Comment ? En mesurant le champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) de pesanteur (Le champ de pesanteur (ou plus couramment pesanteur) est un champ attractif auquel sont soumis tous les corps matériels au voisinage de la Terre : on observe ainsi qu'en un lieu donné tous les corps libres tombent en direction...), le responsable de cette difformité, à un millionième près, avec la même précision partout à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu avec sa mesure, sa...) de la Terre – c’est-à-dire dans une fenêtre de 100 kilomètres de côté. Des chercheurs de plusieurs laboratoires du CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) sont à l’affût pour traiter les données reçues et les inclure dans leurs modèles.


GOCE effectuera six mesures simultanées du champs de gravitation terrestre

En effet, cette grandeur, notée g et qui fait le lien entre la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse grave)....) et le poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale...), façonne la forme de la Terre. Sa valeur sur Mars est le tiers de celle sur notre planète: ainsi en gardant la même masse, le poids de l’astronaute qui part sur la planète rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) sera trois fois plus faible. Et si la planète ressemble plutôt à un patatoïde qu’à un galet (Un galet est un fragment de roche à l’aspect arrondi, lisse.) lisse, c’est bien parce que g n’a pas exactement la même valeur partout à la surface du globe: les masses sont inégalement réparties à l’intérieur de la planète, et chaque point (Graphie) de la surface n’est pas attiré de la même manière.

Pour mieux visualiser les variations de g à la surface de la planète bleue, les scientifiques ont recours à une Terre fictive: ce « géoïde », comme ils le nomment, représente la forme qu’aurait la Terre si elle était entièrement recouverte d’océans (en réalité, elle n’en est recouverte qu’aux trois quarts)… Avec une précision importante: cette image bosselée de notre planète correspond au niveau moyen qu’aurait cet océan au repos. « Si toute la Terre était recouverte d’eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.), sa surface serait confondue avec le géoïde, confirme Michel Diament, de l’Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) de physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la connaissance de...) du Globe de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin...). Ce niveau moyen des océans se prolonge donc sous les continents et sert de référence pour les altitudes: ainsi le mont Blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un spectre lumineux continu, d'où l'image que l'on en donne...) culmine à 4 807 mètres au-dessus du géoïde ! »
Pourquoi donc, au repos, les océans du globe présenteraient-ils de tels creux et bosses ? La réponse est à rechercher dans les tréfonds de la planète. « Si la Terre était immobile et taillée dans un seul matériau, donc homogène, le géoïde serait une sphère, explique Michel Diament. Mais notre planète est en rotation: elle tourne sur elle-même, ce qui lui donne une forme aplatie. Et en plus elle est hétérogène. » Ici, la présence d’un réservoir magmatique à quelques centaines de mètres de profondeur, là celle d’une plaque océanique plongeante font que la densité de matière sous nos pieds varie et avec elle la valeur de g.

Déterminer ces creux et bosses d’une centaine de mètres de dénivelé avec la même précision partout à la surface du globe n’est pas aisé: en effet, localement, une mesure au sol obtenue par des gravimètres pourrait donner la valeur du champ de pesanteur à un milliardième près... mais pour une grosse structure comme l’Himalaya, il faut disposer de cette haute résolution à très grande échelle. « Le but est aussi d’unifier les systèmes de référence internationale pour que, par exemple, la mesure de l’altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et...) d’un point ait le même sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du vieillissement, suivi...) à Paris et à Pékin… »


Le satellite Goce (vue d'artiste), devrait permettre de mesurer
le champ de pesanteur avec une précision record.
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Pour relever le défi, Goce accumule les performances: à son bord, un gradiomètre – instrument composé de 6 accéléromètres ultraprécis construits par l’Office national d’études et de recherches aérospatiales (Onera), complété par un récepteur GPS. De même, pour conserver la haute résolution – une mesure dans une « boîte » de 100 kilomètres de côté –, Goce sera placé en orbite basse (L'orbite terrestre basse (Low Earth orbit, LEO, en anglais) est un type d'orbite terrestre situé entre 350 et 1 400 kilomètres d'altitude. On considère...): à une altitude de 265 kilomètres, là où les forces de friction avec l’atmosphère résiduelle lui font perdre constamment de l’altitude. Phénomène qu’il doit compenser en utilisant des petits moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en...) à propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un propulseur qui transforme en force motrice...) ionique… « C’est la formule 1 (La Formule 1 est une discipline de sport automobile qui se dispute sur des circuits fermés à bord de monoplaces. Depuis début 2006, les spécifications sont : monoplaces d'au moins...) des satellites d’observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens...) de la Terre... », souffle, admiratif, Michel Diament. Il faut dire qu’il a été imaginé il y a près de trente ans – notamment par Georges Balmino, aujourd’hui chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de recherche sont diversifiés et...) émérite au Cnes – qui voit enfin voler le fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine. Caractéristique des Angiospermes, il succède à la fleur par transformation...) de son imagination. Au gré des reports de lancement et des incidents de parcours… la mission n’a jamais cessé de s’améliorer.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS
Illustrations: ESA - AOES Medialab
 
Jeudi 23 Novembre 2017 à 00:00:06 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Un bon odorat pour une bonne croissance
Mardi 21 Novembre 2017 à 12:00:21 - Physique - 0 commentaire
» Photosynthèse: de l’huile dans les rouages