Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Vendredi 25/07/2008 à 00:20
Mars: de l’eau en veux-tu, en voilà !
mars  eau  vie 
Deux nouvelles études basées sur des données acquises par la sonde de la NASA Mars Orbiter confirment ce que les scientifiques pensaient savoir depuis quelques années maintenant. A savoir que très tôt dans son histoire, Mars a été un monde recouvert de vastes réservoirs d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.) où la vie (La vie est le nom donné :) a très bien pu apparaître.

Ce sont des analyses minéralogiques qui ont permis de déterminer que de vastes régions de la planète (des anciens plateaux qui recouvrent plus de la moitié de sa surface) ont été en contact prolongé avec de l'eau sous forme liquide. Les données révèlent la présence de minéraux argileux, qui ne peuvent se former qu'en présence d'eau.


La région du cratère Jezero et un probable delta (en fausses couleurs)

Que d'eau !

Selon l'analyse des scientifiques, ces minéraux argileux (en vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un...) dans l'image qui illustre cet article) auraient été formés dans la prime jeunesse de Mars puisqu'ils auraient un âge compris entre 4,6 et 3,8 milliards d'années. Leur analyse révèle également une variété d'environnements aquatiques très différents les uns des autres. En effet, si dans la plupart des endroits, les scientifiques ont découvert des roches qui sont légèrement modifiées par l'eau liquide, dans un petit nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'endroits, elles sont tellement altérées qu'une grande quantité d'eau a dû s'écouler à travers les roches et le sol.

La question de la vie

Notez que cette période de formation de ces minéraux correspond aux premiers instants de l'histoire de la formation des planètes du Système Solaire. Or sur Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des...), les roches de ces âges ont été détruites par l'activité tectonique (La tectonique (du grec « τ?κτων » ou « tekt?n » signifiant batisseur, charpentier) est l'étude des structures géologiques d'échelle kilométrique et...) et volcanique de la jeune Terre. Ce qui explique pourquoi aucun fossile (Un fossile (dérivé du substantif du verbe latin fodere : fossile, littéralement « qui est fouillé ») est le reste (coquille, os,...) ou indice significatif vieux de plus de 3,5 milliards d'années n'existe aujourd'hui quelque part sur notre planète. Concernant la vie terrestre, il n'est donc pas possible de dater son apparition sur Terre et encore moins de comprendre comme cela a été fait de sorte que plusieurs théories cohabitent. Finalement, les réponses se trouvent peut-être sur Mars !

On signalera également que cette étude est à rapprocher avec les travaux effectués par Jean-Pierre Bibring, responsable scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) du spectromètre OMEGA embarqué sur la sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des objets du système solaire et, pour certaines,...) européenne Mars Express (Mars Express est le nom d'une mission spatiale de l'Agence spatiale européenne (ESA), qui a pour objectif l'étude de Mars.), qui a en quelque sorte revisité l'histoire géologique de la planète Mars. Ce scientifique français a divisé l'histoire de la planète en trois périodes distinctes vues à travers leurs minéraux: le Phyllosian, le Theiikian et le Siderikian. En prenant en compte les processus de formation et d'altération de chaque minéral, et en particulier le rôle joué par l'eau dans cette altération, trois grandes périodes distinctes peuvent être décrites.

Sites d'atterrissages

Concrètement, les scientifiques ont toutes les cartes en mains pour déterminer des dizaines de sites d'atterrissages pour robots à la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) d'indices d'une vie éteinte, voire endormie, ou pourquoi pas en place dans de petites niches biologiques. En effet, les minéraux argileux sont bien connus pour piéger et préserver des restes organiques.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: flashespace.com
Illustration: NASA / JPL / JHUAPL / MSSS / Brown University