Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Gearbest Page Spécial sur les nouveaux clients, Grande Réduction @GearBest! promotion
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Mercredi 20/08/2008 à 00:53
Gordon: un cerveau biologique contrôlant un robot
Une machine possédant un cerveau biologique, provenant d'un être vivant. Cela fait penser à de célèbres films d'anticipation, et c'est ce que vient de réaliser une équipe de chercheurs de l'Université de Reading, en Angleterre. La machine a été baptisée Gordon.


Le robot Gordon au cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du...) biologique

En guise de cerveau, une culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) de neurones prélevés sur un fœtus de rat (Le mot « rat » désigne en français, dans le langage vernaculaire certains mammifères rongeurs, le plus souvent du genre Rattus ou au...). Les neurones ont été préparés et déposés sur un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude...) d'une soixantaine d'électrodes. Une journée après leur préparation, les neurones ont créé des interconnexions. Après une semaine, des impulsions électriques spontanées ont été observés, semblant montrer une activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) de cerveau ordinaire.

Le dispositif permet au "cerveau" biologique de contrôler un robot, et de recevoir des informations sur son environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend actuellement à prendre une dimension de...) via des capteurs (Un capteur est un dispositif qui transforme l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable, exemple : une tension électrique, une hauteur de mercure, une intensité, la déviation d'une aiguille…. On fait souvent...). Gordon a été placé dans des conditions permettant de déterminer et de mettre à l'épreuve les capacités de son cerveau. Les résultats semblent remarquables: la "machine" a montré des capacités d'apprentissage (L’apprentissage est l'acquisition de savoir-faire, c'est-à-dire le processus d’acquisition de pratiques, de connaissances,...) par répétition. Son cerveau s'est développé, les neurones le constituant se multipliant et tissant de nouvelles connexions. Les mouvements du robot en disent long sur les capacités de son cerveau: il a appris, par exemple, à contourner un obstacle plutôt que de s'y heurter.

Selon Kevin Warwick, responsable de l'unité cybernétique (La cybernétique est une modélisation de l'échange, par l'étude de l'information et des principes d'interaction.) de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux...) de Reading, "nous étudions comment lui apprendre: en augmentant le voltage de différentes électrodes, en utilisant des produits chimiques pour favoriser ou stopper les transmissions entre neurones". Les chercheurs peuvent déjà contrôler le robot via des impulsions électriques sur son cerveau, par exemple pour le faire tourner à droite. Ils ont également noté qu'en présence de stimulations régulières, le cerveau renforce ses interconnexions, et devient plus vif. Au contraire, si il n'est plus stimulé, il se laisse aller...

Pour faciliter l'étude, l'équipe ne possède pas un seul cerveau, mais plusieurs, interchangeables. Chaque cerveau, constitué d'environ 50 000 à 100 000 neurones, présente des comportements spécifiques. Un va éviter l'obstacle, un autre va s'obstiner dessus, et encore un autre va préférer partir à l'aventure... Montrant autant de ce qui pourrait être considéré comme des personnalités différentes.

Ces recherches permettent d'élargir nos connaissances sur le fonctionnement du cerveau, de son développement, de la mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) et de l'apprentissage. A terme, elles pourraient permettre entre autres de mieux comprendre les maladies neurodégénératives.

Merci à DeltaPhi (forum) pour la proposition de cette news.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Illustration: Université de Reading