Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Mercredi 17/09/2008 à 00:00
Fonctionnement et vieillissement du cerveau mieux compris
Pour la première fois, un chercheur français, Jean-Claude Dreher du Centre de neuroscience cognitive (CNRS/Université Lyon 1), en collaboration avec une équipe américaine du National Institute of Mental Health (Bethesda, Maryland), vient de montrer, chez des humains, comment l'activité d'un messager chimique clef (Au sens propre, la clef ou clé (les deux orthographes sont correctes) est un dispositif amovible permettant d'actionner un mécanisme.), la dopamine, affecte des circuits neuronaux vitaux impliqués dans la motivation (La motivation est, dans un organisme vivant, la composante ou le processus qui règle son engagement dans une action ou expérience. Elle en détermine le déclenchement dans une...), l'apprentissage (L’apprentissage est l'acquisition de savoir-faire, c'est-à-dire le processus d’acquisition de pratiques, de connaissances, compétences,...) etc. dits « circuits de la récompense ». Ils ont également démontré comment cette activité change lors du vieillissement (La notion de vieillissement décrit une ou plusieurs modifications fonctionnelles diminuant progressivement l'aptitude d'un objet, d'une information ou d'un organisme à assurer ses fonctions.). Ces résultats cruciaux pourraient bien, à long terme, mener à des stratégies thérapeutiques pour des maladies liées à un vieillissement anormal du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité...), comme celle d'Alzheimer. Ils sont publiés en ligne dans la revue américaine the Proceedings of the National Academy of Science (PNAS).


Figure (A). Lors de l'anticipation de récompenses monétaires, on observe une augmentation
de l'activation (Activation peut faire référence à :) de structures cérébrales, ici le striatum ventral et le cortex (En biologie, le cortex (mot latin signifiant écorce) désigne la couche superficielle ou périphérique d'un tissu organique.) cingulaire antérieur,
chez les sujets jeunes comparés aux sujets âgés. (Plus les valeurs de T sont élevées, plus les
couleurs vont du rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) vers le jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :) et plus l'activité cérébrale est forte "statistiquement").
Figure (B). Corrélation entre l'activité cérébrale (signal BOLD) obtenu en Imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui représentent des êtres ou des choses. La...) par
Résonance magnétique fonctionnelle (En mathématiques, le terme fonctionnelle se réfère à certaines fonctions. Initialement, le terme désignait les fonctions qui en prennent d'autres en argument. Aujourd'hui, le terme a...) (IRMf) chez les sujets jeunes et les sujets âgés
et la mesure de la synthèse de dopamine (valeurs F-DOPA Ki) obtenu
en Tomographie par émission de Positons (TEP)

Afin d'obtenir ces résultats, Jean-Claude Dreher et ses collègues ont observé le cerveau de 20 jeunes âgés d'une vingtaine d'années et celui de 13 sexagénaires. Pour ce faire, ils ont combiné deux puissantes techniques d'imagerie cérébrale: l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (ou IRMf), permettant de voir les zones du cerveau activées pendant l'exécution d'une tâche ; et la tomographie par émission de positrons (En physique des particules, le positron ou positon est l'anti-particule associée à l'électron. Il possède une charge...) (TEP), capable de mesurer la synthèse de dopamine. Les neurobiologistes ont observé le cerveau des participants pendant que ces derniers observaient l'image animée d'une machine à sous, suivie ou non d'une image montrant un gain d'argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.) ; ces deux images stimulant (Un stimulant est une substance qui augmente l'activité du système nerveux sympathique facilitant ou améliorant certaines fonctions de l'organisme. Parmi les stimulants...) toutes deux les circuits neuronaux de la récompense.

Résultat ? Les biologistes ont remarqué que chez les personnes âgées, un niveau bas de fabrication de dopamine (observé en TEP) est lié à une activation anormalement élevée d'une aire du cerveau appelée « cortex préfrontal » (observée en IRMf). Conclusion: cette activation élevée pourrait refléter l'existence d'un système de compensation nous permettant d'avoir un circuit neuronal de la récompense fonctionnant un minimum lors de nos vieux jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...) ; ce dernier étant vital. Autre donnée importante: quand les participants apprenaient qu'ils avaient effectivement gagné à la machine à sous, les scientifiques ont noté que deux zones du cortex frontal (Un frontal est un équipement informatique.) et pariétal s'activaient moins chez les personnes âgées que chez les jeunes. D'après Jean-Claude Dreher, cela indique que le cerveau des personnes âgées est simplement moins sensible aux récompenses en l'occurrence ici, à l'argent.

Ces données sont très importantes pour la recherche fondamentale (La recherche fondamentale regroupe les travaux de recherche scientifique n'ayant pas de finalité économique déterminée au moment des travaux. On oppose en général la...) et médicale, car jusqu'à présent chez l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme...), seules des preuves indirectes - provenant d'études cliniques - suggéraient une association entre synthèse de la dopamine et le système cérébral du traitement des récompenses. De plus, il n'existait pas de données chez l'humain démontrant l'altération de cette relation lors du vieillissement.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS
Illustration: © NIMH/US government./ Photothèque du CNRS
 
Vendredi 24 Novembre 2017 à 00:00:12 - Energie - 0 commentaire
» Une start-up pour des batteries de plus en plus rapides
Jeudi 23 Novembre 2017 à 00:00:06 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Un bon odorat pour une bonne croissance