Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Publication le Mercredi 08/10/2008 à 00:00
Le stockage par air comprimé pour remplacer les batteries au plomb
L'une des principales difficultés rencontrées par les énergies solaire et éolienne est le problème du stockage du surplus d'électricité. En effet, la production d'énergie est rarement en adéquation parfaite avec le besoin (trop ou trop peu de vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus ont lieu sur Neptune et sur Saturne. Il est...), pas de solaire la nuit...) et il est donc nécessaire de pouvoir emmagasiner l'excédent électrique produit. Habituellement, on utilise des batteries au plomb (Le plomb est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Pb et de numéro atomique 82. Le mot et le symbole viennent du latin plumbum.) pour réaliser cette tâche.


Parc éolien en France

Une jeune entreprise lausannoise, Enairys, fait le pari d'un autre système: le stockage par air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des avions et...) comprimé. Ecologique (pas de métaux lourds) et économique (durée de vie (La vie est le nom donné :) plus longue), le procédé n'est pas nouveau mais il est resté à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant...) peu exploité car son rendement est faible. En effet, la compression de l'air entraîne son échauffement et par conséquent des pertes thermiques, aboutissant à un rendement de l'ordre de 25% seulement.

Avec le concours du Laboratoire d'électronique industrielle et le Laboratoire d'énergétique industrielle implantés à l'EPFL, Enayris propose un système à base non plus de piston mécanique mais de piston liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.). L'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) utilisée permet de réguler les flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...)...) thermiques et améliore nettement l'efficacité des batteries pour atteindre désormais les 60-65% (soit quasiment le rendement d'une batterie au plomb, qui est de 70%).

L'air est comprimé au moyen d'un moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la...) électrique couplé à un compresseur hydropneumatique et stocké dans des bonbonnes reliées les unes aux autres. Lorsqu'un besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins...) en électricité se fait sentir, l'air est extrait pour alimenter la même machine qui fonctionne cette fois comme alternateur.

Les brevets ont été déposés par l'EPFL et Enairys possède une licence exclusive. A ce jour, elle a achevé la création du prototype de démonstration et destine pour l'instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas intervalle de temps. Il ne peut donc être considéré...) ce type d'installations à des régions isolées ou bien à des alimentations de secours pour les systèmes sensibles soumis à des réseaux électriques instables.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Suisse numéro 19 (6/10/2008) - Ambassade de France en Suisse / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /56174.htm
Illustration: Techno-Science.net