Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Jeudi 15/01/2009 à 00:00
Des prédispositions naturelles déterminent le rôle social des abeilles
Les abeilles ont une tendance innée à former des liens sociaux. Quelles sont les origines de cette socialité ? Des chercheurs du Centre de recherches sur la cognition animale (CRCA) (CNRS/ Université de Toulouse 3) ont découvert que la répartition des tâches, propre à l'organisation (Une organisation est) sociale d'une colonie d'abeilles, repose sur l'existence d'insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large public d'amateurs et de naturalistes. Produite par l'Office pour les insectes et leur environnement...) spécialisés dans la réponse à des stimuli aversifs d'un côté et appétitifs de l'autre. Ils ont également constaté que ce sont ces mêmes spécialisations qui déterminent les capacités d'apprentissage (L’apprentissage est l'acquisition de savoir-faire, c'est-à-dire le processus d’acquisition de pratiques, de connaissances, compétences, d'attitudes ou...) et de mémorisation particulières de chaque abeille. Ainsi certaines abeilles excellent dans l'apprentissage de problèmes associés à des récompenses alimentaires alors que d'autres le font dans l'apprentissage de problèmes associés à des punitions, renforçant ainsi la division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est la réciproque de la fonction "multiplication par ce...) des tâches au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse d'un animal, et en particulier celle des...) de la colonie. Ces résultats sont publiés le 14 janvier 2009 dans la revue PLoS One.


La réponse à la nourriture d'une abeille en contention;
le réflexe d'extension du proboscis

L'équipe toulousaine de chercheurs, dirigée par Martin Giurfa, a testé la réponse au sucre (Ce que l'on nomme habituellement le sucre est, dès 1406, une "substance de saveur douce extraite de la canne à sucre" (Chrétien de Troyes, Le Chevalier au...) de centaines d'abeilles ainsi que celle à un léger choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de civilisation ou de particules de hautes énergies.) électrique. Résultat: certaines abeilles répondent de façon préférentielle et innée à des stimuli ou renforcements (1) positifs comme la nourriture, tandis que d'autres répondent davantage à des stimuli aversifs comme un choc électrique. De plus, les insectes répondant activement au sucre ne répondent pas forcément à un choc électrique et vice-versa. Ceci montre qu'il existe au sein des colonies d'abeilles des spécialistes dans chaque cas, définis par la valeur positive ou négative du stimulus auquel ils répondent de façon innée selon leurs préférences.

Cette sensibilité particulière se traduit par des différences remarquables au niveau de l'apprentissage et de la mémoire: les insectes hautement sensibles à un stimulus donné apprennent et mémorisent mieux une association entre une odeur et ce même stimulus. Ainsi, apprentissage, mémoire et tendances naturelles convergent ( en astronautique, convergent en mathématiques, suite convergente série convergente ) pour établir des spécialisations au sein d'une société animale complexe comme celle des abeilles.


Note:

(1) Stimulus qui déclenche une réponse innée chez un animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se nourrit de substances organiques. On réserve aujourd'hui...).


Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS
Illustration: © Centre de recherches sur la cognition animale - phototèque du CNRSr