Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Isabelle le Mardi 24/02/2009 à 00:00
Obtention de cellules souches neuronales
Des chercheurs de l’Université de Bonn ont réussi à obtenir des cellules souches neuronales à partir de cellules souches embryonnaires humaines. Ces cellules présentent l’intérêt non seulement de pouvoir se conserver presque sans limite dans une culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :), mais également de servir de source presque inépuisable pour différents types de cellules nerveuses. Cette recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche...) a aussi permis de démontrer que ces cellules nerveuses peuvent s’intégrer dans les circuits neuronaux du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité volontaire, et...). L'étude est publiée dans la prochaine édition de Proceedings of the National Academy of Sciences PNAS (doi: 10.1073/pnas.0808387106).


Schéma complet d’un neurone

Pendant des années, la recherche sur les cellules souches a semblé divisée en deux mondes: les cellules sources embryonnaires au développement illimité d‘une part, et les cellules souches somatiques qui peuvent être obtenues à partir de tissus d’adultes, mais ces dernières cellules étaient limitées dans leur potentiel de développement. Les scientifiques de l’Université de Bonn ont rapproché ces deux mondes en créant des cellules souches du cerveau pouvant se multiplier et se conserver quasiment indéfiniment. C’est à partir de ces cellules que les chercheurs ont pu obtenir différentes cellules nerveuses dont des semblables à celles observées dans la maladie de Parkinson (La maladie de Parkinson est une maladie neurologique chronique affectant le système nerveux central responsable de troubles essentiellement moteurs...).

L’expérimentation sur des animaux a prouvé que ces cellules nerveuses obtenues artificiellement fonctionnaient bien. Les cellules transplantées sur des souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue...) de laboratoire sont entrées en contact avec le cerveau du receveur pouvant émettre des signaux et en recevoir. Les chercheurs veulent utiliser cette source quasi inépuisable de cellules nerveuses humaines pour faire des études sur les maladies neuro-dégénératives.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: communiqué de presse de l'Université de Bonn
Illustration: Wikipédia