Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Isabelle le Vendredi 17/04/2009 à 00:00
Biométrie: authentification grâce au son émis par l'oreille (OAE)
Une nouvelle méthode d'identification à distance pourrait être l'oreille, ou plus exactement le bruit produit par l'oreille. Les émissions otoacoustiques (otoacoustic emissions, OAE) sont des sons produits par les cellules ciliées externes dotées d'une mobilité spontanée, qui émettent une propagation vers l'oreille (L'oreille est l'organe qui sert à capter le son et est donc le siège du sens de l'ouïe, mais elle joue également un rôle important dans...) moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de...) puis vers le conduit auditif externe, où elles peuvent être enregistrées grâce à un microphone (Un microphone (ou plus simplement « micro ») est un dispositif de conversion des ondes sonores acoustiques d'un milieu compressible en impulsions électriques. C'est donc un capteur analogique.) super sensitive.

Si les émissions de l'oreille sont uniques, un nouveau procédé biométrique pourrait consister à produire par exemple au téléphone quelques clics dans l'oreille de la personne à authentifier et à l'autre extrémité de la ligne téléphonique le système pourrait reconnaître le son émis par l'oreille de l'interlocuteur comme une signature dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé...).

L'intérêt d'une telle authentification (L'authentification est la procédure qui consiste, pour un système informatique, à vérifier l'identité d'une entité (personne, ordinateur...), afin d'autoriser l'accès de cette entité à des...) pourrait accroître la sécurité de certaines transactions: opérations bancaires, centres d'appel... Mais aussi réduire le besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les...) de chacun d'avoir à mémoriser de nombreux codes d'identification. Les appareils portables pourraient être sécurisés en n'étant utilisables que par leur propriétaire dûment authentifié. En cas de vol ils seraient inutilisables par toute autre personne.

Cependant mettre au point (Graphie) un nouveau procédé biométrique est un énorme travail. En particulier il faudra vérifier que l'émission de sons (OAE) sont suffisamment différents et essayer d'établir si des modèles d'OAE peuvent être employés en biométrie, mais aussi un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de problèmes devront être traités. Ainsi il a été constaté que pour des sujets ayant bu de l'alcool, par exemple, les émissions sont amorties. Les prises de médicaments changent aussi l'amplitude (Dans cette simple équation d’onde :) d'OAE, il en est de même pour les infections d'oreille ou la présence de cire (Chimiquement, la cire est un ester de l'éthylène glycol et de deux acides gras ou un monoester d'acide gras et d'alcool à longues chaines. Le terme de cire a longtemps fait référence à la cire...).

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: New Scientist