Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Publication le Vendredi 17/04/2009 à 00:00
GEO600: vivons-nous dans un Univers Holographique ?
Construit près de Hanovre en Allemagne, l’instrument GEO600 est le fruit d’une collaboration anglo-germanique. GEO600 est un interféromètre optique par laser de type Michelson avec des cavités dans chaque bras de type Fabry Perot. Il s’agit d’un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution, et...) commun de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...) de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel...) Max Planck de physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la connaissance de la...) gravitationnelle (Institut Albert Einstein (Albert Einstein (né le 14 mars 1879 à Ulm, Wurtemberg, et mort le 18 avril 1955 à Princeton, New Jersey) est un physicien qui fut successivement allemand, puis apatride (1896), suisse...), ou AEI), l'Université Leibniz de Hanovre, l'Université de Cardiff, l'Université de Glasgow et de l'Université de Birmingham. Il est financé conjointement par la Société Max Planck en Allemagne et le Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large. L'ensemble de...) and Technology Facilities Council au Royaume-Uni.


GEO 600 à Hanovre

Les ondes (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de...) gravitationnelles doivent modifier à leur passage la longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en...) des bras, ce qui est détectable et mesurable. Les ondes gravitationnelles ont déjà été détectées en 1974 par l'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude...) du pulsar (Un pulsar, dont le nom provient de l'abréviation de pulsating radio source (source radio pulsante), est le nom donné à une étoile à neutrons tournant très rapidement sur...) binaire PSR B1913+16. Les physiciens Russell Hulse et Joseph Hooton Taylor ont obtenu le prix Nobel pour cette découverte en 1993. Il reste néanmoins à observer directement ces ondes gravitationnelles sur Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes...).

Craig Hogan, chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de recherche sont...) à la division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par...) astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, leurs propriétés physiques et chimiques. Elle...) et particules du Fermilab, pense avoir observé dans les données de GEO600 un "bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son. C'est-à-dire vibration de l'air pouvant donner lieu à la création d'une sensation auditive.)" qui pourrait valider l’hypothèse selon laquelle notre univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) est un univers holographique. Le principe holographique de Gerard 't Hooft et Leonard Susskind est une théorie liée à la gravitation (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.) quantique, elle propose entre autres que toute l'information contenue dans le volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) d'espace peut être décrite par une théorie s’appliquant sur ses bords.

Cela pourrait être, une énorme découverte qui, si elle est vérifiée par d’autres observations, pourrait révolutionner notre vision du monde (Le mot monde peut désigner :). Des expériences sont en cours pour vérifications.

Auteur de l'article: Rob
Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
 
Vendredi 23 Février 2018 à 00:00:10 - Vie et Terre - 5 commentaires
» Une bouffée d'air frais contre l'insomnie
Vendredi 23 Février 2018 à 00:00:08 - Physique - 1 commentaire
» Collimateurs: les gardes du corps du LHC
Jeudi 22 Février 2018 à 00:00:30 - Physique - 0 commentaire
» Quand les électrons partent en vrille