Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Isabelle le Mardi 15/12/2009 à 08:00
Le sentiment de solitude se « transmet », comme la grippe
Une étude parue dans Journal of Personality and Social Psychology et menée par une équipe mixte de l’école de médecine de Harvard à Boston, de l’Université de Chicago et de l’Université de Californie à San Diego suggère que le sentiment de solitude est contagieux et peut de disséminer dans les réseaux sociaux tel un virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme extracellulaire ou intracellulaire. Sous la...) en période d’épidémie. Ainsi, le fait d’être entouré et de rester socialement connecté est aussi important pour la santé que de se laver les mains. Se sentir seul ne signifie pas forcément ne pas avoir de connections mais peut-être que celles-ci ne sont pas assez satisfaisantes.


Représentation du réseau social dans l’étude de Framingham pour 1019 individus (amis, maris, épouses, frères et sœurs). La couleur des points indique le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) moyen pendant lequel chaque participant a ressenti un sentiment de solitude la semaine précédente (vert pour 0-1 jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le...), jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :) pour 2 jours et bleu (Bleu (de l'ancien haut-allemand « blao » = brillant) est une des trois couleurs primaires. Sa longueur d'onde est comprise approximativement entre 446 et 520 nm. Elle varie en luminosité du cyan à une...) pour 3 jours ou plus). Ces données suggèrent qu’il existe un lien entre le sentiment de solitude et être à l’extérieur du réseau social et que ce sentiment se transmet aux personnes les plus proches.

Ce travail est le résultat de l’analyse et du suivi de plusieurs milliers de sujets pendant près de 60 ans dans la petite ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par opposition aux...) de Framingham, Massachusetts, dans laquelle la majorité des participants de l’étude se connaissent. Grâce à toutes ces informations, les chercheurs ont reconstruit le réseau social de chaque individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux sont soutenus par la fondation Wikimedia).) de cette population (voir figure). Cette étude est la dernière d’une longue série qui a déjà conclue à la contagiosité d’autres caractères physiques et sociaux tels que l’obésité, fumer (Fumer est une pratique consistant à brûler une substance pour en inhaler la fumée par la bouche ou le nez.) ou encore la joie. Dans ce nouveau travail, les scientifiques ont démontré qu’il était plus facile « d’attraper » ce sentiment de solitude de ses amis plutôt que de sa famille, que celui-ci se transmettait plus souvent parmi les femmes que parmi les hommes et qu’il était plus contagieux parmi les connections sociales proches vivant à moins de 2 km. De plus, les scientifiques observent que lorsqu’une personne connait un ami avec un sentiment de solitude, celle-ci a 40 à 65% de risques supplémentaires de se sentir seule elle aussi. De la même manière lorsque l’ami d’un ami se sent seul, les risques d’avoir aussi ce sentiment augmentent de 14 à 36% alors que le risque supplémentaire est de 6 à 26% lorsque cela concerne l’ami d’un ami d’un ami.

Pour mesurer ce sentiment de solitude, les auteurs de cette étude ont utilisé un test de diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers, séparation, distinction“ et...) de la dépression. Il a été montré qu’une fois qu’un individu ressent cette solitude, il a tendance à se localiser sur les extérieurs du réseau social après avoir transmis ce sentiment à ses amis et à ses voisins les plus proches. Sur la périphérie, les individus se sont coupés de leurs amis ou ont perdu leurs connaissances, ce qui les fait se sentir seuls et ils ont alors tendance à transmettre ce sentiment à leurs amis restants impliquant le commencement d’un nouveau cycle. Ces travaux se rapprochent de ceux de Emile Durkheim qui, dès 1897, avait déjà proposé l’hypothèse que les suicides, bien que très personnels, étaient fortement influencés par les forces sociales.

L'article complet sur l'étude (en anglais): http://news.uchicago.edu/static/091201.alone.pdf

Auteur de l’article: Pierre-Alain Rubbo
Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
 
Jeudi 23 Novembre 2017 à 00:00:06 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Un bon odorat pour une bonne croissance
Mardi 21 Novembre 2017 à 12:00:21 - Physique - 0 commentaire
» Photosynthèse: de l’huile dans les rouages