Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Publication le Dimanche 21/02/2010 à 00:00
Les réseaux sociaux et le respect de la vie privée
Les réseaux sociaux sont au coeur de l'actualité. Si Twitter est de plus en plus utilisé, c'est également le cas de Facebook qui en six ans a réussi a réunir 400 millions d'utilisateurs. Le dernier né, Google Buzz, compte plus de 30 millions d'utilisateur, mais fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et...) de nombreuses critiques quant aux méthodes employées pour abonner un utilisateur de Gmail (Gmail est un service de messagerie gratuit proposé par Google. Les messages reçus sur un compte Gmail peuvent aussi bien être lus via un client de messagerie (grâce à sa compatibilité avec les...). Beaucoup critiquent, voire accusent le non respect de la vie (La vie est le nom donné :) privée par ces outils de dernière génération.

Google Buzz accusé de non respect de la vie privée

Tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) comme Facebook (Facebook est un réseau social créé par Mark Zuckerberg et destiné à rassembler des personnes proches ou inconnues. Depuis décembre 2009, il...) il y a six ans, Google Buzz, depuis son lancement, suscite beaucoup de critiques au sujet du respect de la vie privée. Les utilisateurs de Gmail l'ont certainement remarqué: il est difficile de passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) à côté de ce nouveau réseau social (Un réseau social est un ensemble d'entités sociales tel que des individus ou des organisations sociales reliés entre eux par des liens créés lors des...). De nombreux internautes sont devenus membres (parfois malgré eux) du service Buzz, maintenant troisième plus important réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle...) social après Facebook et Twitter (Twitter est un outil de réseau social et de microblogage qui permet à l’utilisateur d’envoyer gratuitement des messages brefs, appelés tweets (« gazouillis »), par Internet, par...). Depuis, les accusations sur le non respect de la vie privée ne s'arrêtent plus.

Une fois le profil de l'internaute (Un internaute est un utilisateur du réseau Internet.) créé, il est en effet rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de modélisation 3D...) public et contenait parfois la liste des contacts réguliers du carnet (Le Croatian Academic and Research Network ou CARNet est l'organisme responsable du réseau national de la recherche et de l'enseignement de Croatie. Ses principaux partenaires sont le...) d'adresse (Les adresses forment une notion importante en communication, elles permettent à une entité de s'adresser à une autre parmi un ensemble d'entités. Pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté, chaque adresse doit...) de Gmail, parfois même l'adresse email voire le nom réel de l'utilisateur. Google s'est montré réactif en apportant rapidement des corrections. La façon dont Buzz est activé a été revue, ainsi que la façon de bloquer certains utilisateurs par exemple. La désactivation du service est devenue plus simple d'accès, et l'ajout des contacts ne se fait alors plus de façon automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes dynamiques. Elle a pour...) mais par suggestions.

Mais ces modifications ne sont pas suffisantes, au goût (Pour la faculté de juger les belles choses, voir Goût (esthétique)) de l'EPIC (Electronic Privacy Information Center), un centre de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) américain sur la vie privée et la protection des libertés. L'association a déposé plainte contre Google auprès de la FTC (Federal Trade Commission) qui s'occupe de la défense des droits des consommateurs, estimant que les utilisateurs n'ont pas suffisamment de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) sur ce qui est automatiquement rendu public par Buzz.

Plus récemment, un tribunal (Le tribunal ou juridiction (de jus dicere : littéralement, « dire le droit ») est un lieu où est rendue la justice. C'est là que les...) a été saisi d'une autre plainte déposée par une américaine, souhaitant associer à sa plainte l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) des 31,2 millions d'utilisateurs de Gmail dont les comptes ont été automatiquement associés au service Buzz. Elle accuse Google d'enfreindre plusieurs lois sur les communications électroniques, dont le "Computer Fraud and Abuse (Abuse est un run and gun développé par Crack dot Com, et publié par Origin Systems et Electronic Arts en 1996.) Act".

La désinscription du service n'est vraiment pas évidente. Il existe bien sûr un moyen de désactiver Google Buzz, en bas de la page Gmail, mais ce lien ne permet pas de supprimer son compte Google Buzz. Pour se désinscrire totalement, il faut suivre la démarche suivante: empêcher aux autres utilisateurs de voir votre profil (en allant sur la liste de vos abonnés Buzz et en les bloquant un par un). Même démarche à suivre pour les profils auxquels vous êtes abonnés. Enfin, supprimer votre profil via les paramètres, en cliquant sur "supprimer mon profil" en bas de page. Pour terminer, désactiver Buzz via la fenêtre (En architecture et construction, une fenêtre est une baie, une ouverture dans un mur ou un pan incliné de toiture, avec ou sans vitres.) Gmail.

Facebook propose enfin de gérer la confidentalité de l'ensemble des contenus

Egalement longtemps critiqué sur les moyens mis en place pour permettre aux internautes de gérer la confidentialité de leurs publications, Facebook semble répondre aujourd'hui à la demande générale.

Depuis le mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de décembre, le niveau de visibilité (En météorologie, la visibilité est la distance à laquelle il est possible de distinguer clairement un objet, quelle que soit l'heure. On peut mesurer la visibilité horizontale et verticale, souvent...) de chaque donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction, d'un événement, etc.) envoyée (posts, photos, mises à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début...) de statut...) sur un compte Facebook est paramétrable. En effet, si auparavant tout envoi était rendu public, il est maintenant facilement possible d'indiquer si on souhaite que tout le monde (Le mot monde peut désigner :) puisse le visionner, ou bien si on souhaite personnaliser sa visibilité (à tous ses amis, aux amis d'amis, ou encore à un ami en particulier).

Depuis mercredi, Facebook offre un outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la...) complémentaire permettant cette fois-ci de choisir le niveau de confidentialité des contenus provenant d'applications extérieures. Ainsi, toutes les applications tierces qui utilisent Facebook Connect, ne diffuseront pas systématiquement des informations visibles par tous.

Auteur de l'article: Cédric DEPOND
Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Illustration: Google