Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Publication le Dimanche 23/05/2010 à 00:00
Une méthode de contraception masculine par ultrasons
Cinquante ans après l'arrivée de la pilule aux Etats Unis, la contraception masculine ne parvient pas à voir le jour. Les recherches concernant la pilule pour hommes souffrent d'un manque de moyens financiers.

Des travaux de recherches sur une méthode de contraception masculine par ultrasons sont en cours, financés en partie par la Fondation Bill et Melinda Gates, à travers le programme Grand Challenges in Global Health. Depuis 2008, ce programme a participé au financement de 340 projets. Chaque projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution, et...) accepté recoit 100 000 dollars, ainsi qu'un autre financement pouvant s'élever jusqu'à 1 million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui...) de dollars si le projet est un succès.

Les recherches sur ce traitement sont principalement réalisées par les Dr James Tsuruta et Paul Dayton de l’University of North Carolina, Chapel Hill (New York). Il s'agirait d'un traitement indolore et réversible. En effet, d'après les premiers résultats, les ultrasons émis au niveau des testicules permettraient d'arrêter la production de spermatozoïdes pendant une durée de six mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.). Des tests complémentaires restent à faire, afin de déterminer le dosage (En chimie analytique, le dosage est l'action qui consiste à déterminer la quantité d'une substance précise (l'analyte) présente dans une autre ou dans un mélange (la matrice).) d'ultrasons nécessaire.

Outre l'avantage de la réversibilité, cette méthode serait de faible coût, et pourrait donc être utilisée dans les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la...) en voie de développement. Des essais convaincants ont déjà été réalisés chez le rat (Le mot « rat » désigne en français, dans le langage vernaculaire certains mammifères rongeurs, le plus souvent du genre Rattus ou au...), et pourraient s'élargir à l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par...) d'ici 2011. Les principales préoccupations des chercheurs se listent en trois mots: Sécurité, Efficacité et Réversibilité.

Reste à en connaître les effets à long terme, et à savoir si les hommes seront prêts à se soumettre à un traitement aux ultrasons tous les six mois. Cette méthode déplaira certainement à certains, car rappellant vaguement les irradiations des testicules effectuées dans les années 1970 dans les prisons américaines en échange de remises de peine.

Auteur de l'article: Cédric DEPOND
Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
 
Jeudi 15 Février 2018 à 00:00:07 - Vie et Terre - 0 commentaire
» La face cachée des lésions cérébrales