Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Samedi 24/07/2010 à 00:00
Privé de glace, le puits de carbone de l'océan Arctique saturera-t-il ?
L'océan Arctique a récemment absorbé des quantités non négligeables de gaz carbonique et pourrait bien atteindre ses limites comme puits de carbone.


L'Arctique

Cette donnée est rapportée par Wei-Jun Cai, de l'Université de Georgie à Athens, et ses collègues qui ont mesuré les niveaux en dioxyde de carbone (Le dioxyde de carbone (appelé parfois, de façon impropre « gaz carbonique ») est un composé chimique composé d'un atome de carbone et de deux atomes d'oxygène et dont...) dans des échantillons d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) prélevés dans l'aire (Aires (en espagnol, les airs) est une compagnie aérienne intérieure de Colombie.) canadienne de l'océan. Le réchauffement des eaux et la fonte des glaces qui se poursuivent font que de plus en plus de surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière...) océanique sera exposée.

Ces eaux étant froides et hébergeant de grandes quantités d'organismes microscopiques effectuant la photosynthèse, les chercheurs s'attendent à ce que l'océan Arctique (L’Arctique est la région entourant le pôle nord de la Terre, à l’intérieur et aux abords du cercle polaire. Elle se situe à l'opposé...) présente un fort potentiel de capture (Une capture, dans le domaine de l'astronautique, est un processus par lequel un objet céleste, qui passe au voisinage d'un astre, est retenu dans la gravisphère de ce dernier. La capture de l'objet...) du gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un gaz tend à occuper tout...) carbonique atmosphérique. La manière précise dont pouvait répondre ce gaz dans les eaux océaniques à la fonte des glaces restait cependant peu connue.

Cai et ses collègues rapportent maintenant que les quantités de dioxyde de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) présentes dans les eaux de surface ont fortement augmenté depuis les dernières observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude...) effectuées en 1994 et en 1999, à l'exception des aires très recouvertes de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.). Cette augmentation semble largement due à un afflux rapide de dioxyde de carbone issu de l'atmosphère et un faible stockage biologique en raison de la faiblesse en nutriments de ces eaux de surface.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Science, AAAS & EurekAlert
Illustration: NASA