Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Dimanche 12/09/2010 à 00:00
Emballement climatique de la planète assuré avec les énergies fossiles
Que deviendraient la teneur en gaz carbonique de l'atmosphère et la température moyenne globale si aucune nouvelle source de dioxyde de carbone comme des centrales thermiques ou des automobiles n'était construite ?

Selon des chercheurs, les infrastructures existantes pour l'énergie émettraient encore approximativement 496 gigatonnes de dioxyde de carbone (Le dioxyde de carbone (appelé parfois, de façon impropre « gaz carbonique ») est un composé chimique composé...) ces 50 prochaines années. Ceci permettrait une stabilisation du gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme...) carbonique atmosphérique sous les 430 parties pour million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un million un (1 000 001). Il...) (ppm) et n'induirait qu'une augmentation de 1,3 degré Celsius de la température globale au-dessus des niveaux pré-industriels. Ces valeurs suffiraient probablement à éviter de nombreux effets du réchauffement climatique prévus par nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'experts si la température globale grimpe de plus de 2 degrés Celsisus et que les concentrations de gaz carbonique atmosphérique dépassent les 430 ppm. Steven Davis et ses collègues indiquent toutefois que leurs résultats illustrent la difficulté qu'auront les gouvernements dans le monde (Le mot monde peut désigner :) à maintenir l'augmentation de la température sous le seuil des deux degrés, l'affranchissement des technologies émettrices de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) pouvant prendre plusieurs décennies.

Les chercheurs ont compilé les données des rejets des centrales thermiques, des véhicules, des industries, des habitations, du commerce et des transports (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) pour estimer leur effet sur l'atmosphère. Ils n'ont cependant pas pris en compte les usines produisant les moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou...) à explosion (Une explosion est la transformation rapide d'une matière en une autre matière ayant un volume plus grand, généralement sous forme de gaz. Plus cette transformation s'effectue rapidement, plus la...), les réseaux d'autoroutes et leurs stations d'essence, les raffineries de pétrole et d'autres infrastructures qui incitent à utiliser des technologies émettrices de gaz carbonique. À la lumière de leurs résultats, S.J. Davis, de la Carnegie Institution of Washington à Stanford en Californie, et ses collègues préviennent que les sources des émissions les plus menaçantes n'ont probablement pas encore été construites. Ils prédisent qu'une puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) de 30 terrawatts provenant de sources neutres pour le rejet de gaz carbonique sera nécessaire avant 2050 pour espérer maintenir une croissance économique et éviter le seuil des deux degrés qui pourraient déclencher des changements climatiques majeurs. Dans un article de Science associé, Martin Hoffert, de l'Université de New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis, elle compte a elle seule...), explique plus en détail les implications de cette étude.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Science, AAAS & EurekAlert