Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Samedi 18/09/2010 à 00:00
La bile serait-elle une fontaine de jouvence ?
Des chercheurs de l'Université Concordia de Montréal ont découvert une nouvelle piste dans la quête de la longévité humaine. Une nouvelle étude publiée dans la revue spécialisée Aging est la première à définir le rôle de l'acide biliaire, appelée acide (Un acide est un composé chimique généralement défini par ses réactions avec un autre type de composé chimique complémentaire, les bases.) lithocholique (LCA), dans la prolongation de la durée de vie (La vie est le nom donné :) de la levure (Une levure est un champignon unicellulaire apte à provoquer la fermentation des matières organiques animales ou végétales. Les levures sont employées pour la fabrication du vin,...) à maturation normale. Les résultats pourraient avoir d'importantes répercussions sur la durée et la santé de la vie humaine, puisque la levure a des éléments communs avec l'organisme humain.

« Bien que la LCA prolonge considérablement la durée de vie de la levure, nous savons que cette même LCA ne peut être synthétisée par la levure, ni par les autres acides biliaires présents chez les mammifères, affirme le directeur de cette recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...), Vladimir Titorenko, titulaire de la Chaire de recherche de l'Université Concordia en génomique, biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles et de l'histoire...) cellulaire et vieillissement (La notion de vieillissement décrit une ou plusieurs modifications fonctionnelles diminuant progressivement l'aptitude d'un objet, d'une information ou d'un organisme à assurer ses fonctions.) et professeur au Département de biologie. Il est possible que la levure ait évolué de manière à détecter les acides biliaires en tant que molécules moyennement toxiques et qu'elle ait réagi par des changements visant à combattre le vieillissement. Il n'est pas inconcevable que le potentiel de prolongation de la vie présent dans la LCA soit également applicable aux humains ».

Plus de 19 000 petites molécules analysées

Le professeur Titorenko et ses collègues ont examiné plus de 19 000 petites molécules afin de tester leur aptitude à prolonger la durée de vie de la levure. La LCA avait un impact significatif dans des conditions normales et sous contraintes.

« Notre étude démontre que la LCA améliore la longévité en s'attaquant à deux mécanismes distincts, souligne le premier auteur, Alexander Goldberg, doctorant (Un doctorant est un chercheur débutant s'engageant, sous la supervision d'un directeur de thèse, dans un projet de recherche sur une durée variable selon les pays et les statuts, comprenant la rédaction et la soutenance...) à l'Université Concordia. Le premier a cours peu importe le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de calories et touche les protéines quotidiennes ou domestiques. Le second système se produit lors de la restriction calorique et touche les protéines de stress (Le stress (« contrainte » en anglais), ou syndrome général d'adaptation, est l'ensemble des réponses d'un organisme soumis à des contraintes environnementales. Dans le langage courant, on parle...) ».

« Peut importe ce qui les déclenche, ces deux mécanismes travaillent à supprimer le processus pro vieillissement », ajoute M. Goldberg.


L'acide biliaire pourrait améliorer la santé

« Même si nous avons une idée d'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme...) de la manière dont la LCA améliore la longévité de la levure, il nous reste à déterminer si elle a des effets similaires sur d'autres espèces, rappelle le professeur Titorenko. Toutefois, nous savons déjà, grâce à des études antérieures, que les acides biliaires profitent à la santé et à la longévité. Par exemple, il a été démontré qu'ils s'accumulaient dans le sérum provenant de souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de compagnie ou de...) âgées et qu'ils jouaient un rôle important dans l'amélioration des fonctions hépatiques et pancréatiques chez les rongeurs ».

« Cela nous porte à croire que les acides biliaires constituent de potentiels agents pharmaceutiques dans le traitement du diabète, de l'obésité et de divers troubles métaboliques qui sont tous associés au vieillissement, continue Vladimir Titorenko. Ils pourraient être la solution pour un vieillissement sain ».


Partenaires de recherche:

Cette étude a été financée par les Instituts de recherche en santé du Canada, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie, la Fondation canadienne pour l'innovation ainsi que le Fonds de la chaire à l'Université Concordia.


À propos de cette étude:

L'article « Chemical genetic screen identifies lithocholic acid as an anti?aging compound that extends yeast chronological life span (Le SPAN (Switched Port ANalyzer, en anglais) est une fonction des commutateurs Ethernet Cisco qui permet de recopier sur un port donné le trafic destiné à un ou plusieurs autres ports.) in a TOR independent manner, by modulating housekeeping longevity assurance processes », publié dans la revue Aging, a été rédigé par Alexander A. Goldberg, Vincent R. Richard, Pavlo Kyryakov, Simon D. Bourque, Adam Beach, Michelle T. Burstein, Anastasia Glebov, Olivia Koupaki, Tatiana Boukh?Viner, Christopher Gregg, Mylène Juneau, Ann M. English et Vladimir I. Titorenko de l'Université Concordia ainsi que par David Y. Thomas de l'Université McGill.


Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Université Concordia, AGING, Titorenko et al. & EurekAlert
Illustration: AGING, Titorenko et al.