Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Publication le Samedi 13/11/2010 à 12:00
Une avancée dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer
Les peptides bêta-amyloïdes sont principalement retrouvés dans le cerveau à l’état naturel. Ils ont pour fonction de diminuer l’efficacité de la transmission synaptique du neuromédiateur acétylcholine, c’est-à-dire qu’ils ont pour effet de réduire le passage de l’influx nerveux entre deux neurones. Dans certains cas, les peptides bêta-amyloïdes s’agrègent entre eux et cette agrégation entraine plusieurs pathologies du système nerveux dont la plus courante est la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) d’Alzheimer.


Comparaison des Images d'IRM cérébrale d'un sujet sain et d'un malade atteint d'Alzheimer
Illustration: NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son abréviation NASA, est l'agence gouvernementale...)


Des chercheurs de l’Université de Californie à San Diego ont montré dans une récente étude publiée dans le Journal of Biological Chemistry, que les peptides bêta-amyloïdes ont la capacité de désorganiser une enzyme (Une enzyme est une molécule (protéine ou ARN dans le cas des ribozymes) permettant d'abaisser l'énergie d'activation d'une réaction et d'accélérer jusqu'à des millions de fois les réactions...) retrouvée dans le cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité volontaire, et constitue le...) ayant des fonctions anti-oxydantes, appelée catalase. La catalase a pour fonction de réguler l’excès de molécules oxydantes dangereuses pour les organes, protégeant ainsi le cerveau. Ils ont en plus proposé une manière de protéger cette protéine pour lutter contre les effets néfastes de ces peptides.

Cette interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein d'un système. C'est une action réciproque qui suppose l'entrée en contact de sujets.) délétère entre les peptides bêta-amyloïdes et les catalases a été montrée par les scientifiques qui ont cultivé au laboratoire des cellules neuronales, telles que celles retrouvées dans le cerveau puis ont ajouté les peptides bêta-amyloïdes. En faisant interagir les peptides bêta-amyloïdes avec une autre molécule tenue secrète, qui a été utilisée de manière à empêcher les peptides de se lier à d’autres protéines telles que les catalases, les auteurs de cette étude ont pu restaurer l’activité anti-oxydante des catalases. Ces données vont contribuer au développement de nouvelles stratégies thérapeutiques visant à lutter contre la maladie d’Alzheimer qui touche près de 37 millions de personnes dans le monde (Le mot monde peut désigner :). Au delà de 80 ans, on estime qu’une personne sur quatre pourrait développer la maladie d’Alzheimer.

Auteur de l’article : Pierre-Alain RUBBO
Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS