Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Lundi 22/11/2010 à 12:00
Une nouvelle substance fait maigrir les souris
Un traitement qui bloque l'action de la ghréline, un peptide qui a été appelé « hormone de la faim », fait perdre du poids et a d'autres effets bénéfiques pour le métabolisme des souris selon un nouveau travail.

Brad Barnett et ses collègues ont conçu un produit qui interfère avec ce peptide connu pour stimuler par divers mécanismes la prise de poids (La prise de poids est une modification de la masse corporelle, qui se traduit par une augmentation de l'Indice de masse corporelle.) chez les vertébrés dont le développement de l'appétit. Ils savaient que la ghréline n'est active que si elle porte une chaîne latérale spécifique d'octanoyle, qui est ajoutée par une enzyme (Une enzyme est une molécule (protéine ou ARN dans le cas des ribozymes) permettant d'abaisser l'énergie d'activation d'une réaction et d'accélérer jusqu'à...) appelée ghréline O-acétyltransférase ou GOAT.

Les chercheurs ont donc mis au point (Graphie) un peptide capable d'inhiber la GOAT baptisé GO-CoA-Tat qu'ils ont ensuite injecté à des souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de compagnie ou de...) sous régime hypergras. Ils ont constaté que le GO-CoA-Tat améliorait la tolérance au glucose (Le glucose est un aldohexose, principal représentant des oses (sucres). Par convention, il est symbolisé par Glc. Il est directement assimilable par l'organisme.) et ralentissait la prise de poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est...) des souris sans réduire leur prise alimentaire, ce qui suggère de manière intéressante que ce produit agit sur le métabolisme plutôt que sur l'appétit.

Les chercheurs en ont déduit que la GO-CoA-Tat doit ses effets bénéfiques à son inhibition de la GOAT. Pour agir, le GO-CoA-Tat doit être injecté à plusieurs reprises et a donc peu de chances de devenir un médicament de l'obésité humaine mais cette étude désigne néanmoins le GOAT comme une cible valable pour la mise au point de futurs (Futurs est une collection de science-fiction des Éditions de l'Aurore.) traitements.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Science & EurekAlert!