Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Isabelle le Lundi 24/01/2011 à 00:12
La nébuleuse d’Orion: encore pleine de surprises
Cette image de la nébuleuse d’Orion à l’aspect éthéré a été obtenue avec la caméra WFI installée sur le télescope de 2,2 mètres MGP/ESO à l’Observatoire de La Silla au Chili. Cette nébuleuse est bien plus qu’un bel objet céleste. En offrant aux astronomes une vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) en gros plan d’une région massive (Le mot massif peut être employé comme :) de formation stellaire (Stellaria est un genre de plantes herbacées annuelles ou vivaces, les stellaires, de la famille des Caryophyllaceae. Il comprend près de 90 espèces réparties à travers le monde.), elle permet de faire progresser notre compréhension de la naissance et de l’évolution des étoiles. Les données utilisées pour cette image ont été sélectionnées par Igor Chekalin (Russie), qui a participé au concours d’astrophotographie (L'astrophotographie, souvent appelée simplement astrophoto, est une discipline de l'astronomie et de la photographie qui consiste à effectuer des photographies d'objets...) « Les Trésors Cachés 2010 de l’ESO ». La composition de la nébuleuse d’Orion réalisée par Igor Chekalin a obtenu le septième plus haut score du concours alors qu’une autre de ses images remportait le premier prix.


La nébuleuse d'Orion - © ESO


La nébuleuse d'Orion - Image agrandie - © ESO and Igor Chekalin


Ce graphique montre l'emplacement de la Nébuleuse d'Orion (Messier 42) - © ESO, IAU and Sky & Telescope

La nébuleuse d’Orion, aussi connue sous le nom de Messier 42, est l’un des objets célestes les plus faciles à reconnaître et l’un des mieux étudiés. C’est un énorme complexe de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un gaz tend à occuper tout le...) et de poussière où se forment des étoiles massives et c’est la région de ce genre la plus proche de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et...). Le gaz lumineux y est si brillant qu’elle peut être vue à l’œil nu et c’est un paysage (Étymologiquement, le paysage est l'agencement des traits, des caractères, des formes d'un espace limité, d'un « pays ». Portion de l'espace terrestre saisi horizontalement par un observateur, il implique un...) fascinant quand on l’observe au télescope. Malgré son caractère familier et sa proximité, il y a encore beaucoup à apprendre sur cette nurserie stellaire. Ce n’est par exemple qu’en 2007 que l’on a constaté qu’elle était plus proche de la Terre que ce que l’on pensait: 1350 années-lumière au lieu de 1500 années-lumière.
Les astronomes ont utilisé la caméra WFI (Wide Field Imager) avec le télescope de 2,2 mètres MGP/ESO à l’Observatoire de La Silla de l’ESO au Chili pour observer les étoiles dans Messier 42. Ils ont trouvé que les naines rouges peu lumineuses situées dans l’amas d’étoiles associées au gaz lumineux irradiaient au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des...) bien plus de lumière que ce que l'on pensait auparavant, leur donnant ainsi une autre vision de l’intérieur de ce fameux objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois...) et des étoiles qu’il héberge. Les données recueillies pour ce projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...) scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec...), sans aucune intention initiale d’en faire une image en couleurs, ont maintenant été réutilisées pour créer l’image très détaillée de Messier 42 présentée ici.
Cette image est composée de plusieurs clichés pris, au total, avec cinq filtres différents. La lumière passée à travers un filtre (Un filtre est un système servant à séparer des éléments dans un flux.) rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) ainsi que celle passée à travers un filtre montrant le rayonnement (Le rayonnement, synonyme de radiation en physique, désigne le processus d'émission ou de transmission d'énergie impliquant une particule porteuse.) de l’hydrogène sont colorées en rouge. La lumière dans la partie jaune-vert du spectre est colorée en vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur, appelé...), la lumière bleue en bleue et la lumière passée à travers un filtre ultraviolet (Le rayonnement ultraviolet (UV) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde intermédiaire entre celle de la lumière visible et celle des rayons X.) a été colorée en violet (Le violet est une couleur, composée d'un mélange de bleu (environ 50% de luminosité) et de rouge (environ 25% de luminosité) en synthèse additive, et d'un mélange de magenta...). Les temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de pose ont été d'environ 52 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte...) à travers chaque filtre.
L’image a été traitée par l’ESO en utilisant les données observationnelles trouvées par Igor Chekalin (Russie) [1] qui a participé au concours d’astrophotographie « Les Trésors Cachés 2010 de l’ESO» [2], organisé par l’ESO en octobre-novembre 2010 pour tous ceux qui aiment faire de belles images du ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) nocturne en utilisant de véritables données astronomiques.

Notes:

[1] Igor Chekalin a cherché dans les archives de l’ESO et a identifié des jeux de données qu’il a utilisés pour composer son image de Messier 42 qui fut classée septième du concours, sur près de 100 images. Son travail original est visible ici. Igor Chekalin a reçu le premier prix du concours pour sa réalisation de l'image de Messier 78 (voir ici). Il a également soumis une image de NGC3169, NGC3166 et SN 2003cg qui a été classée seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La...).

[2] Le concours « Les Trésors cachés 2010 de l’ESO » a donné l’opportunité aux astronomes amateurs de chercher dans les archives volumineuses de données astronomiques de l’ESO, espérant dénicher un joyau bien caché n’attendant qu’à être taillé par les concurrents. Les participants ont proposé près de cent images et les dix personnes les plus douées ont reçu des prix très attrayants, dont un voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est...) totalement pris en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non...) pour le vainqueur à destination du VLT (Very Large Telescope) de l’ESO au Cerro Paranal, au Chili, le télescope optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement électromagnétique et de ses relations avec la vision.) le plus avancé au monde (Le mot monde peut désigner :). Les dix gagnants ont soumis un total de 20 images qui ont été parmi les mieux classées du concours sur près de 100 images.
Plus d'informations


Liens
Le concours « les Trésors Cachés de l’ESO 2010 »
Les articles scientifiques:
http://adsabs.harvard.edu/abs/2009ApJS..183..261D
http://iopscience.iop.org/0004-637X/722/2/1092
Des photos de l’Observatoire de La Silla


Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source et illustrations: © ESO