Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Lundi 21/02/2011 à 00:00
Arrivée des OLED sur le marché de l'éclairage
Deux compagnies japonaises, Kaneka et Lumiotec, ont annoncé la mise sur le marché de panneaux OLED (Diode Electroluminescente Organique) destinés à l'éclairage.

Une OLED (Diode Electroluminescente Organique) est fabriquée par empilement sur un substrat transparent (verre ou plastique) d'une anode (L'anode est l'électrode où a lieu une réaction électrochimique d'oxydation (menant à la production d'électrons) par opposition à la cathode où se produit une réaction...) transparente, d'un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude...) de couches semi-conductrices organiques émetteur de lumière, et d'une cathode (La cathode est une électrode siège d'une réduction, que l'on qualifie alors de réduction cathodique. Elle correspond à la borne positive (+) dans une pile...). Le substrat mis à part, l'épaisseur totale est de quelques centaines de nanomètres. Bien souvent, la partie centrale organique (La chimie organique est une branche de la chimie concernant la description et l'étude d'une grande classe de molécules à base de carbone : les...) est elle-même composée de plusieurs couches: au contact des électrodes se trouvent celles qui favorisent l'injection (Le mot injection peut avoir plusieurs significations :) et transportent les charges positives et négatives jusqu'aux couches centrales émettrices.


La classique ampoule à incandescence: une aberration énergétique

Les OLED sont actuellement utilisées comme écran d'affichage (L' affichage désigne l'application d'une surface de papier script dans un lieu public(et non du foyer)sur un support destiné à son émission, externe ou interne, ce qui en fait un média à...) dans certains téléphones portables, autoradios ou encore appareils photos et téléviseurs de petite taille. Les OLED suscitent également un grand intérêt pour le développement de l'éclairage du futur. D'un bon rendement lumineux (jusqu'à 100 lm/W en laboratoire) elles ont l'avantage de pouvoir être souples, légères et fines, et d'émettre la lumière uniformément sur toute leur surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique,...). Par ailleurs, elles n'émettent pas de rayonnement (Le rayonnement, synonyme de radiation en physique, désigne le processus d'émission ou de transmission d'énergie impliquant une particule porteuse.) ultra-violet. Leur mise sur le marché devrait permettre de concevoir de nouveaux types d'éclairage économes en énergie.

Lumiotec, une compagnie fondée en 2008 par cinq sociétés japonaises dont Mitsubishi Heavy Industries, Rohm et Toppan Printing, et dont l'activité est entièrement dédiée à la fabrication d'OLED, a ouvert son carnet (Le Croatian Academic and Research Network ou CARNet est l'organisme responsable du réseau national de la recherche et de l'enseignement de Croatie. Ses...) de commandes en janvier 2011. Elle met à disposition de ses clients dix types de panneaux: cinq formes (deux carrées et trois rectangulaires) et deux couleurs (blanc et jaune) sont disponibles. A titre indicatif, le prix d'un panneau carré de 145 mm de côté est de 30.000 yens (264 euros - soit 12 556 euros le mètre carré). La compagnie vise une production annuelle de 60.000 panneaux.

De son côté, Kaneka commencera à enregistrer des commandes le 22 mars 2011 pour le Japon et à partir de la mi-avril de la même année pour l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent...). Elle proposera des produits de cinq couleurs (blanc, rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.), orange, bleu (Bleu (de l'ancien haut-allemand « blao » = brillant) est une des trois couleurs primaires. Sa longueur d'onde est comprise...) et vert) au prix de 2 millions de yens (17 643 euros) le mètre carré. La compagnie vise une production annuelle de 10.000 m2 en 2011 et de 100.000 m2 en 2015. Les deux compagnies utilisent une technique de dépôt physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens...) en phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) vapeur () sur substrat de verre (Le verre, dans le langage courant, désigne un matériau ou un alliage dur, fragile (cassant) et transparent au rayonnement visible. Le plus souvent, le verre est...) pour fabriquer leurs OLED.

Ces annonces marquent donc le début de la commercialisation au Japon d'un nouveau produit annoncé depuis longtemps. Les panneaux restent cependant encore très chers. Les prix devraient toutefois rapidement baisser. Ainsi Kaneka annonce un prix de 200.000 yens (1 764 euros) le mètre carré en 2012 et de 50.000 yens (441 euros) le mètre carré en 2020.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Japon numéro 564 (18/02/2011) - Ambassade de France au Japon / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /65886.htm