Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Lundi 25/04/2011 à 00:00
Le paléo-climat de l'Afrique centrale reconstitué
En Afrique centrale, d'où est originaire Sahelanthropus tchadensis, considéré par certains comme le plus vieil ancêtre connu de l'homme, l'évolution du paléo-climat est mal documentée. En analysant les isotopes de l'oxygène contenus dans des fossiles de poissons d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) douce, une équipe franco-tchadienne vient de montrer que la région avait subi une "aridification" marquée au Messinien (-7,2 à -5,3 millions d'années). Son travail a été publié dans Geology.



De haut en bas, le polyptère, le tétraodon et le poisson tigre (Le tigre (Panthera tigris) est un mammifère carnivore de la famille des félidés (Felidae) du genre Panthera. Aisément reconnaissable à sa...), qui sont présents dans les eaux du bassin tchadien depuis plus de 7 millions d'années comme le démontre la présence de fossiles caractéristiques (échelle des fossiles: 1 cm): les écailles recouvertes d'émail du polyptère, les mâchoires puissantes qui forment le bec (Un bec, au sens strict, est une structure anatomique externe qui permet la prise alimentaire et donc la nutrition chez les oiseaux. Mais il permet aussi la toilette de l'animal, la nutrition...) du tétraodon et les dents acérées du poisson (Dans la classification classique, les poissons sont des animaux vertébrés aquatiques à branchies, pourvus de nageoires et dont le corps est le plus souvent couvert d'écailles. On les trouve abondamment aussi bien en...) tigre.
Ce sont sur ces fossiles que les mesures géochimiques ont été effectuées
© Olga Otero - IPHEP

Commencé il y a 23 millions d'années, le Néogène est une période géologique cruciale pour l'apparition de nombreuses espèces modernes, dont l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme...). Mais, dans une région importante sur le plan paléoanthropologique comme l'est l'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la surface des terres...) centrale, qui a livré de très anciens fossiles d'hominidés, les changements passés de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend...) sont mal connus. Pour tenter de pallier ce manque, une équipe franco-tchadienne, à laquelle ont collaboré plusieurs chercheurs du CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).), a eu l'idée, un peu à la manière des chercheurs qui reconstituent le paléo-climat en étudiant les carottes de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) de l'Antarctique (L'Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus méridional de la Terre. Situé au...), d'utiliser les isotopes de l'oxygène (L’oxygène est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de symbole O et de numéro atomique 8.) contenus dans l'émail des dents et des écailles appartenant à des fossiles de poissons retrouvés au Tchad. En effet, le ratio entre les isotopes 16 et 18 de l'oxygène retrouvés dans ces fossiles permet de remonter au ratio entre les isotopes 16 et 18 de l'eau dans laquelle vivaient ces poissons et d'en déduire la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est...) de cette eau.

Quatre aires (Aires (en espagnol, les airs) est une compagnie aérienne intérieure de Colombie.) fossilifères datant d'époques différentes ont ainsi été comparées, ce qui a permis de dresser une évolution du climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la...) allant de -7 à -3,6 millions d'années. Les résultats montrent des modifications dans le cycle de l'eau en Afrique centrale pendant la fin du Néogène et reflètent notamment une tendance à l'aridification, particulièrement rapide durant le Messinien. Selon les auteurs de l'étude, cette aridification est probablement liée à l'élévation de l'Afrique de l'Est, qui a pu réorganiser la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) atmosphérique. Ces nouveaux résultats sur les paléo-environnements africains contribuent de façon significative à l'étude des origines de la lignée humaine en Afrique.


Référence:

?18O of freshwater fish indicates a Messinian change of the precipitation regime in Central Africa, Geology, Olga Otero, Christophe Lécuyer, François Fourel, François Martineau, Hassane Taïsso Mackaye, Patrick Vignaud & Michel Brunet.


Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS-INEE