Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Samedi 30/04/2011 à 00:00
Du lait de vache modifié génétiquement pour les nourrissons
Des scientifiques chinois du laboratoire clé d'Etat d'Agro-biotechnologie de l'Université d'Agriculture de Chine sont parvenus à greffer des gènes humains sur 300 vaches laitières afin de leur faire produire un lait aux qualités proches du lait maternel (Cet article décrit le lait maternel humain.). Le lait ainsi produit est riche en alpha-lactalbumine, lactoferrine et lysozyme. Ces protéines qui sont en quantité abondante dans le lait maternel, sont facilement absorbées par le corps humain (Le corps humain est la structure physique d'une personne.) et stimule le système immunitaire. Cela permettra ainsi de renforcer les défenses immunitaires des nourrissons et de réduire les risques d'infection. Le Pr. Li, chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le...) à l'origine de cette expérience, précise toutefois que ce lait, qui manque d'anticorps et d'une protéine particulière qui stimulerait l'intelligence des bébés via le système nerveux, ne doit ainsi pas être vu comme le parfait substitut.

Les scientifiques ont utilisé la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) de clonage pour introduire des gènes humains dans l'ADN des vaches laitières de race (En nomenclature zoologique, la race est un rang taxinomique inférieur à l'espèce (équivalent au rang de variété dans d'autres disciplines), dans le but de distinguer plus...) Holstein, avant d'implanter les embryons génétiquement modifiés dans les vaches porteuses. Ils ont également révélé lors d'une exposition à l'Université d'Agriculture de Chine, qu'ils avaient augmenté la teneur en matières grasses d'environ 20% et également modifié le niveau des éléments solides du lait, rendant sa composition plus proche de celle du lait maternel comme de ses fonctions immunitaires. L'équipe du Prof. Ning Li a travaillé avec la société Beijing GenProtein Biotechnology. Le lait issu du bétail sera une source bon marché de ces protéines rares, qui sont des éléments précieux reconnus par les industries pharmaceutiques, cosmétiques et alimentaires.

Le Prof. Ning Li précise que la commercialisation des premiers travaux de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique...) sur le lait se fera dans les trois ans à venir en Chine. Le Ministère de l'Agriculture chinois a donné son feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.) vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil...) pour tester le lait issu de cette manipulation génétique. Le lait modifié a en effet passé avec succès les tests de sécurité du Centre chinois de prévention et contrôle des maladies, qui l'a décrété plus sain que le lait de vache (La vache est la femelle d'un mammifère domestique ruminant, généralement porteur de cornes sur le front, appartenant à l'espèce Bos taurus de la famille des bovidés. C'est la femelle du taureau. Une génisse...) conventionnel. Il faudra toutefois attendre au moins dix ans avant que le consommateur puisque goûter ce lait de vache. Car, même si les chercheurs ont réussi à obtenir trois générations de vaches génétiquement modifiées, sa commercialisation nécessite un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) bien plus conséquent de vaches.

Le génie génétique est une technologie de plus en plus étudiée par les industries pharmaceutiques et biologiques. Il est maintenant largement utilisé à travers le monde (Le mot monde peut désigner :) pour produire en masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse grave). Ces...) vaccins et médicaments, comme l'insuline (L'insuline (du latin insula, île) est une hormone peptidique sécrétée par les cellules β des îlots de Langerhans du pancréas. Elle a, avec le glucagon, un...). La Chine est désormais leader dans le domaine des recherches sur les aliments génétiquement modifiés, ce qui peut s'expliquer, en partie, par des règles vis-à-vis de cette technologie plus souples en Chine qu'en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique,...). Il est important de mentionner qu'au cours des expériences, qui ont permis la naissance de 42 veaux transgéniques, seulement 26 ont survécu. Dix veaux sont morts peu de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) après la naissance, la plupart de maladies gastro-intestinales, et six autres sont morts au cours de leur premier semestre. Ce n'est pas sans alimenter les nombreuses et vives réactions que cette expérience a suscité à travers le monde.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Chine numéro 103 (20/04/2011) - Ambassade de France en Chine / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /66519.htm