Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Vendredi 03/06/2011 à 12:00
Les bases biologiques de l'accès à la conscience dévoilées

Neuron
Stanislas Dehaene, Professeur au Collège de France et directeur de l'unité de Neuroimagerie Cognitive, unité mixte INSERM-CEA à Neurospin et Jean-Pierre Changeux, Professeur à l'Institut Pasteur et au Collège de France, livrent, dans une revue parue dans Neuron, les résultats de près de 15 ans de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) visant à dévoiler les bases physiologiques et biologiques de l'accès à la conscience humaine.

Au milieu des années 1990, les professeurs Stanislas Dehaene et Jean-Pierre Changeux ont conçu une approche théorique et expérimentale ( En art, il s'agit d'approches de création basées sur une remise en question des dogmes dominants tant sur le plan formel, esthétique, que sur le plan culturel et...) permettant de comprendre les processus biologiques impliqués dans l'accès à la conscience chez l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un...). Leurs travaux, pionniers dans le domaine de la neuroscience (Les neurosciences correspondent à l'ensemble de toutes les disciplines biologiques et médicales qui étudient tous les aspects, tant normaux que...), leur ont permis de mesurer objectivement l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) neuronale liée au traitement conscient d'une information.

Pour mesurer l'activité neuronale lors de la prise de conscience, les chercheurs ont mis au point (Graphie) un modèle expérimental fondé sur une idée simple: la comparaison de l'activité cérébrale dans des conditions mimant le traitement conscient ou non conscient de l'information. Des mots écrits sont ainsi présentés brièvement à un sujet parmi une succession d'images. D'essai en essai, en faisant varier les conditions de présentation de ces images, le sujet parvient ou non à rapporter le mot écrit. Si la personne est capable de restituer le mot, il y a eu traitement conscient. Si elle en est incapable, le mot n'a pas été perçu de manière consciente. On peut cependant montrer qu'il a quand même été traité par le cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont...) de manière dite subliminale, ou non consciente. Dans chacune de ces conditions expérimentales, l'activité neuronale est mesurée dans plusieurs régions du cerveau du sujet par diverses techniques d'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui représentent des êtres ou des choses. La fabrication se faisait jadis soit à la main, soit par impression mécanique ; elle...) cérébrale. Il est ainsi possible de comparer de manière objective les activités neuronales engagées dans le traitement conscient et dans le traitement non conscient d'un même stimulus.

La poursuite de ces travaux avec des méthodes d'enregistrement rapides de l'activité électrique cérébrale a permis d'établir la succession des événements se déroulant dans le cerveau lors de la prise de conscience. Les premières aires (Aires (en espagnol, les airs) est une compagnie aérienne intérieure de Colombie.) cérébrales à s'activer, que le traitement de l'information soit conscient ou non, sont celles du cortex visuel et particulièrement celles engagées dans la reconnaissance des mots écrits. Lors du traitement conscient, vers 200 à 400 millisecondes après la présentation du mot, un vaste réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets »,...) cérébral qui inclut le cortex préfrontal est envahi par une onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques locales. Elle transporte...) électrique de grande ampleur. Selon les chercheurs, ce réseau se synchronise au cours de la prise de conscience grâce à des neurones richement interconnectés par le biais d'axones longs.

C'est cette dernière étape qui, selon Stanislas Dehaene et Jean-Pierre Changeux, marque l'accès à la conscience. Ils défendent l'idée selon laquelle cet embrasement du réseau préfrontal et la synchronisation de l'activité des neurones dans ces territoires ne peuvent être déclenchés qu'une fois un seuil minimal d'activité atteint lors des étapes précédentes. La conscience correspondrait ainsi à la mise à disposition d'une information au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale...) d'un "espace de travail neuronal", qui permettrait au signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les signaux lumineux sont employés depuis la nuit des temps par les...) de gagner la mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) à long terme.

Les vues théoriques de Jean-Pierre Changeux et Stanislas Dehaene permettent d'interpréter diverses situations cliniques où l'accès à la conscience est altéré ou empêché, par exemple dans le cas de l'anesthésie générale (L'anesthésie générale, ou AG, est un acte médical dont l'objectif principal est la suspension temporaire et réversible de la conscience et de la sensibilité douloureuse,...), du coma (Le terme « coma » signifie « sommeil profond » en grec ancien. Le coma est une abolition de la conscience et de la vigilance non réversible par les stimulations. Il témoigne d'un...) ou de maladies psychiatriques comme la schizophrénie (Le terme de schizophrénie regroupe de manière générique un ensemble d'affections psychiatriques présentant un noyau commun, mais dites différentes quant à leur présentation...).

La publication de la synthèse des travaux de ces chercheurs par la prestigieuse revue Neuron témoigne de la reconnaissance de la communauté scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.). Mais le modèle de l'accès à la conscience proposé ne doit constituer, selon l'avis (Anderlik-Varga-Iskola-Sport (Anderlik-Varga-Ecole-Sport) fut utilisé pour désigner un projet hongrois de monoplace de sport derrière lequel se cachait en fait un monoplace de chasse destiné au...) même de ses auteurs, qu'une première modélisation de la conscience chez l'homme: il est destiné à évoluer et à se préciser, avec les développements considérables que connaissent les neurosciences aujourd'hui.


Référence:

Experimental and Theoretical Approaches to Conscious Processing, Neuron, 28 avril 2011.
Stanislas Dehaene (1,2,3,4) & Jean-Pierre Changeux (4,5) DOI 10.1016/j.neuron.2011.03.018

(1) INSERM, Cognitive Neuroimaging Unit, Gif sur Yvette, 91191 France

(2) CEA, DSV, I2BM, Neurospin center, Gif sur Yvette, 91191 France

(3) Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures)....) Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de la Seine en...) 11, Orsay 91401, France

(4) Collège (Un collège peut désigner un groupe de personnes partageant une même caractéristique ou un établissement d'enseignement.) de France, 11 Place Marcelin Berthelot, 75005 Paris, France

(5) Institut Pasteur (L’Institut Pasteur est une fondation française privée à but non lucratif qui se consacre à l'étude de la biologie, des microorganismes, des...) CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) URA 2182, Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical...) Pasteur, 75015 Paris, France


Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CEA