Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Publication le Mercredi 17/08/2011 à 12:00
M-Disc: un support de stockage presque indestructible
Millenniata, une start-up américaine, travaille sur un nouveau support de stockage sur disque optique capable de résister pendant plusieurs siècles aux épreuves du temps.

Scott Shumway, P-DG de la société, ne souhaite pas dévoiler de quel matériau sont constituées ces nouvelles galettes, il évoque une matière naturelle présentant un aspect minéral. Toutefois, si nous ne connaissons pas sa nature, nous savons que le M-Disc ne possède pas de couche organique (La chimie organique est une branche de la chimie concernant la description et l'étude d'une grande classe de molécules à base de carbone : les composés organiques.), contrairement aux autres disques optiques.

Pour graver un disque (Le mot disque est employé, aussi bien en géométrie que dans la vie courante, pour désigner une forme ronde et...), nous connaissons à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport...) l'utilisation d'un laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique) amplifiée par émission stimulée. Le terme laser provient de l'acronyme anglo-américain...) sur une couche de colorant (Un colorant est une substance utilisée pour apporter une couleur à un objet à teinter.) organique. Or, d'après Scott Shumway, la gravure d'un M-Disc nécessite un laser beaucoup plus puissant que les graveurs de DVD (Le DVD officiellement Digital Versatile Disc - même si d'autres dénominations sont employées - est un disque optique numérique exploité pour la sauvegarde et le stockage de...) actuels (il nécessitera donc de se procurer de nouveaux graveurs). La puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) de ce laser s'explique par le fait que les données stockées sont réellement gravées sur le matériau: le laser troue littéralement la couche d'enregistrement. Nous l'aurons compris, il est donc exclu d'évoquer des disques réinscriptibles. C'est d'ailleurs ce qui fait la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale...) du M-Disc: selon le site de Millenniata, ces données ne peuvent être effacées, écrasées ou corrompues par des processus naturels (il a été conçu pour résister à l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.), au feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.), et même à l'azote (L'azote est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole N et de numéro atomique 7. Dans le langage courant, l'azote désigne le gaz...) liquide).


M-Disc, un support de stockage presque indestructible
Illustration: extrait présentation M-Disc

Toutefois, le M-Disc offre la même capacité de stockage d'un DVD simple couche, soit 4,7 Go. Cette capacité est faible en comparaison au Blu-Ray et aux disques durs dernière génération, mais la firme promet que cette capacité devrait augmenter prochainement.

En partenariat avec LG, la start-up commercialisera dès le mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) d'octobre un lecteur-graveur de M-Disc, qui sera également compatible avec les DVD et les Blu-Ray. Les disques seront également commercialisés au prix de 3 dollars l'unité. Que les fabricants de lecteurs DVD ne s'inquiètent pas: une simple mise à jour du firmware (En informatique, un micrologiciel (ou firmware en anglais) est un logiciel qui est intégré dans un composant matériel (en anglais hardware).) des produits actuels pourra rendre les lecteurs compatibles.

L'intérêt majeur de ce support de stockage est évidemment la sécurité, car l'altération des données paraît peu probable. Cependant, le consommateur ne recherchera pas, du moins dans un premier temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), des volumes de stockages trop importants (car limité à 4,7 Go), ni une vitesse (On distingue :) d'écriture confortable (car le premier graveur ne pourra pas excéder les 4x, soit 5,28 Mo/s).

Auteur de l'article: Cédric DEPOND
Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS