Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Publication le Jeudi 18/08/2011 à 12:00
Un patch épidermique pour surveiller sa santé
Une équipe de scientifiques a développé un patch électronique qui, collé à la peau, est capable de surveiller les principaux signes vitaux d'un patient. Leurs travaux, dévoilés jeudi, ont été publiés vendredi dans la revue américaine Science.

Composé de capteurs, de diodes et de divers microtransmetteurs, ce "système électronique épidermique" (Epidermal Electronics System ou EES) fonctionne sans fil et permet d'éviter les appareils actuels relativement lourds et encombrants.

Le circuit électronique de ce patch (Le mot patch est un anglicisme qui à l'origine désigne un morceau de tissu. Il est également employé pour parler d'une rustine de chambre...) est intégré dans un film en polyester qui adhère facilement à l'épiderme grâce à sa souplesse, et à son élasticité. Pour appliquer le patch, il suffit de l'humidifier légèrement (afin de faire dissoudre la feuille (La feuille est l'organe spécialisé dans la photosynthèse chez les végétaux supérieurs. Elle est insérée sur les tiges des plantes au niveau des nœuds. À l'aisselle de la...) de protection), de le déposer sur le corps et de laisser sécher. Plus fin qu'un cheveu, le patch mesure moins de 50 microns d'épaisseur.


Un patch épidermique pour surveiller sa santé
Illustration: extrait de la video de présentation - Northwestern University,

L'EES sait mesurer le rythme cardiaque (Le rythme cardiaque est - au sens médical du terme - le mécanisme électrophysiologique à l’origine de la contraction des ventricules. Définir le rythme est le...) du patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.), mais également l'activité musculaire et cérébrale. Les données sont traduites via un algorithme et transmises sans fil à un ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant de...). Le capteur (Un capteur est un dispositif qui transforme l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable, exemple : une tension électrique, une hauteur de mercure, une...) ne requiert aucune alimentation extérieure: il utilise l'énergie de radiations électromagnétiques ainsi que de minuscules capteurs solaires.

Outre le côté pratique ce "tatouage" électronique permet également de mesurer l'activité biologique du corps à des endroits où les capteurs actuels ne peuvent pas être utilisés, comme la gorge par exemple. De plus, si cette première version de patch a été développée pour surveiller principalement les signaux électrophysiologiques, les chercheurs visent déjà d'autres utilisations futures: stimuler les contractions musculaires, surveiller les ondes (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de matière.) cérébrales, activer des sons chez des personnes atteintes de maladies du larynx (Le larynx est un organe situé au niveau de la gorge. Il est situé après la jonction du pharynx. Il est l'intermédiaire entre le pharynx et la trachée et abrite les cordes vocales. Il...), émettre de la chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !) pour favoriser la guérison de certaines blessures, ou encore diffuser des fluides pour aider à la guérison de brûlures...

Pour plus d'informations voir la présentation (en anglais): http://www.frequency.com/video/tattoo-e ... l/13730821

Auteur de l'article: Cédric DEPOND
Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS