Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Publication le Samedi 27/08/2011 à 12:00
Le sport indispensable pour guérir de la dépression
L’objectif de l’étude dont les résultats sont publiés dans Journal of Clinical Psychiatry était d’évaluer la pertinence d’un traitement à base d’exercices d’aérobic pour des patients souffrant de dépression profonde pour laquelle les antidépresseurs n’ont pas permis la rémission. Pour les personnes n’ayant pas d’antécédents familiaux de maladies mentales, les auteurs ont montré qu’une forte dose de sport améliorait significativement le statut clinique des patients dépressifs jusqu’à la rémission de la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.).

Ces résultats sont les conclusions d’une étude clinique conduite aux Etats-Unis durant 4 ans et pour laquelle 126 patients dépressifs depuis 7 ans en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous identiques sans changer la dimension...) se sont portés volontaires. Ces patients, qui ne sont pas totalement guéris par le traitement avec l’inhibiteur sélectif de recapture de la sérotonine, sont séparés en deux groupes effectuant les exercices d’aérobic avec une intensité différente durant 12 semaines.

A la fin de l’étude, presque 30% des patients de chaque groupe ont vu leurs symptômes dépressifs disparaître complètement, et 20% supplémentaires ont obtenu une amélioration significative de leur état sur la base d’une évaluation psychiatrique. De plus, les exercices faits de manière modérée sont plus efficaces chez les femmes ayant des antécédents familiaux de maladies psychiatriques alors que les exercices soutenus sont plus profitables aux femmes n’ayant pas d’antécédents. En ce qui concerne les hommes, ce sont les exercices réalisés de manière intensive qui leur apporte le plus grand bénéfice.

Référence de la publication:

Trivedi MH, Greeg TL, Church TS, Carmody TJ, Grannemann BD, Galper DI, Dunn AL, Earnest CP, Sunderajan P, Henley SS, Blair SN.
« Exercise as an augmentation treatment for nonremitted major depressive disorder: a randomized, parallel dose comparison »
J Clin Psychiatry, 2011 May; 72(5):677-84


Auteur de l’article: Pierre-Alain RUBBO
Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Illustration: Wikimedia Commons
 
Lundi 11 Décembre 2017 à 12:00:17 - Physique - 0 commentaire
» Les fluorophores en nombre se font de l'ombre
Lundi 11 Décembre 2017 à 00:00:02 - Autres sujets - 0 commentaire
» Archéologie: Opération Wampum
Vendredi 8 Décembre 2017 à 12:00:27 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Diabète de type 2, tout commence dans le foie