Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Vendredi 21/10/2011 à 00:00
Néandertal chassait les oiseaux et pêchait dès 250 000 ans
Les Néandertaliens sont toujours présentés comme des chasseurs de gros gibiers dont ils tireraient la majorité de leurs moyens de subsistance. Ils montreraient peu d'intérêt ou seraient incapables d'acquérir de petits gibiers, comme des poissons ou des oiseaux. Les découvertes récentes de la grotte de Bolomor (Espagne), Fumane (Italie) et maintenant Payre (France) montrent que ce point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) est erroné et que cette pratique date d'au moins 250 000 ans. C'est ce que vient de démontrer une étude franco-américaine menée par Bruce Hardy (1) du Kenyon College (USA) et impliquant notamment en France, Marie-Hélène Moncel (2), chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de recherche sont diversifiés et...) au laboratoire "Histoire naturelle (La démarche d'observation et de description systématique de la nature commence dès l'Antiquité avec Théophraste, Antigonios de Karystos et Pline l'Ancien. Le terme d’histoire naturelle a commencé par...) de l'Homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un...) préhistorique" (Muséum national d'Histoire naturelle/CNRS). Elle a été récemment publiée par la revue PLoS One.

Le site de Payre est une ancienne grotte effondrée située en Ardèche. Les fouilles qui ont été conduites de 1990 à 2002 ont permis de dégager plusieurs niveaux d'occupation du Paléolithique moyen datées entre - 250 000 et - 125 000 ans. Les occupations saisonnières du site ont eu lieu lors de phases climatiques tempérées. La fouille archéologique a permis la découverte d'une grande variété d'outillages lithiques, essentiellement sur du silex local mais également sur des silex provenant de gîtes plus éloignés sur un rayon d'une soixantaine de kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en...), ainsi que sur du quartz, du quartzite, du calcaire et du basalte.

Des restes osseux d'ongulés ont été découverts dans les différents niveaux d'occupation, essentiellement de grands herbivores, tels que des bovidés, des équidés et des cervidés. L'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande participation...) des ossements révèle des stries de découpe caractéristiques d'un travail de boucherie qui confirment que ces herbivores ont été chassés et consommés sur place par
les occupants.

L'analyse fonctionnelle (En mathématiques, le terme fonctionnelle se réfère à certaines fonctions. Initialement, le terme désignait les fonctions qui en prennent d'autres en argument. Aujourd'hui, le terme a été étendu, et...) de l'outillage lithique, ainsi que celle des résidus adhérents, montre tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) d'abord que les types d'outils n'étaient pas utilisés pour un usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) spécifique et spécialisé mais choisis de façon opportuniste en fonction des matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) à travailler et de la forme de leurs bords, distinguant des zones fonctionnelles utilisées pour le traitement de matières fragiles comme les muscles et les peaux et celles ayant servi à traiter des matériaux plus durs comme l'os et le bois.

L'analyse tracéologique (3) des 182 artefacts a révélé la présence de résidus variés à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement...) et dans le creux des retouches. Les résidus identifiés permettent d'apporter la preuve que certains bords d'outils ont servi à une activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) de boucherie mais également au tannage des peaux. D'autres outils mettent en évidence le travail du bois. La découverte la plus spectaculaire, de manière plus inattendue, est celle de la présence de résidus de plumes, d'arêtes de poissons (Les Poissons sont une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 12 mars au 18 avril. Dans l'ordre du zodiaque, elle se situe entre le Verseau à l'ouest et le Bélier à l'est. Bien qu’assez...), et d'amidon témoignant de la découpe d'oiseaux, de pêche et de consommation de féculents. Les restes d'oiseaux et de poissons étant fragiles, ils se conservent souvent moins bien que ceux des gros gibiers que l'on retrouve régulièrement lors des fouilles. La seule prise en compte des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) archéologiques introduit donc un biais potentiel en faveur du gros gibier terrestre que l'analyse des résidus et la tracéologie permettent de révéler.

Comme les résultats du site de Payre le démontrent, l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une...) des activités qui se sont déroulées sur le site était beaucoup plus vaste que supposé par les études archéozoologiques, et atteste la capacité des Néandertaliens à s'adapter à tous les milieux, tirant partie au mieux des potentiels de leur environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend...). La capture (Une capture, dans le domaine de l'astronautique, est un processus par lequel un objet céleste, qui passe au voisinage d'un astre, est retenu dans la gravisphère de ce dernier....) de petites proies, comme les oiseaux et
les poissons, est souvent considérée comme la preuve d'une supériorité cognitive présumée spécifique à l'Homme moderne.

Cette étude démontre que les Néandertaliens étaient capables d'exploiter une large gamme de gibiers. Elle apporte également la preuve que la chasse des oiseaux et la pêche par les Néandertaliens était très ancienne.


Notes:

(1) Bruce Hardy Associate Professor, Dept. of Anthropology, Kenyon College, Gambier, Ohio, USA

(2) Marie-Hélène Moncel, Directeur de Recherches, UMR Muséum (Salle d'exposition du Muséum Provincial (1908) à Toronto (Ontario, Canada) Mangattan Museum (2001) à Ishinomaki (Japon), consacré aux oeuvres de...) national d'Histoire naturelle/CNRS 7194 "Histoire naturelle de l'Homme préhistorique"

(3) La tracéologie ou analyse fonctionnelle est une discipline scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes...) liée à l'archéologie - et en particulier à l'archéologie préhistorique - qui a pour but de déterminer la fonction des outils par l'étude des traces (TRACES (TRAde Control and Expert System) est un réseau vétérinaire sanitaire de certification et de notification basé sur internet sous la responsabilité de la Commission...) produites lors de leur utilisation en se basant sur l'examen des polis et des stigmates d'usure, notamment à l'échelle microscopique.


Référence:
Hardy BL, Moncel M-H (2011). Neanderthal Use of Fish, Mammals, Birds, Starchy Plants and Wood 125-
250,000 Years Ago. PLoS One 6(8): e23768. doi:10.1371/journal.pone.0023768


Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS