Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Vendredi 18/11/2011 à 12:00
Peau artificielle pour robot

La peau artificielle du robot lui permet de percevoir les sensations tactiles. Ici, le signal généré par la pression exercée sur cette peau par deux doigts est affiché à l'écran.
Photo: Marc Robitaille
La mise au point (Graphie) d'une peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.) artificielle pour robot (Un robot est un dispositif mécatronique (alliant mécanique, électronique et informatique) accomplissant automatiquement soit des tâches qui sont généralement...) pourrait marquer le début d'une ère de coopération plus étroite avec les humains.

Les robots pourraient bientôt percevoir les sensations tactiles et y réagir grâce à une peau artificielle. Cette percée technique, réalisée au Laboratoire de robotique de l'Université Laval, constitue une avancée majeure dans la coopération humain-robot et suscite de grands espoirs dans les milieux industriels.

Depuis les années 1970, la présence des robots dans les usines n'a cessé de croître, si bien qu'on estimait leur nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) à plus de 1 million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un million un (1 000 001). Il vaut...) en 2009. Toutefois, ces robots représentent une menace réelle pour les travailleurs à cause de leur immense puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :), de leur programme opérationnel fixe et imperturbable et de leur incapacité à percevoir la présence humaine. Ainsi, une ségrégation complète a été instaurée au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale...) des usines afin d'éviter les accidents entre travailleurs et robots. Toutefois, l'industrie aurait beaucoup à gagner à combiner la capacité d'analyse et la dextérité des humains à la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale...) et à la rapidité d'exécution des robots.

Au Département de génie mécanique, le professeur-chercheur Clément Gosselin et son équipe s'affairent à maximiser la coopération humain-robot dans un cadre qui soit sûr pour l'utilisateur tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en étant hautement efficace. Leurs travaux portent notamment sur la mise au point d'une peau pour robot sensible à la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.), extensible, résistante, déformable et peu dispendieuse. «Les peaux de robots que nous concevons dans notre laboratoire servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) principalement à interagir avec eux, explique le professeur Gosselin. Si on pousse (Pousse est le nom donné à une course automobile illégale à la Réunion.) légèrement sur un robot doté d'une telle peau, il sait qu'il y a eu un contact et il en déduit une intention de l'utilisateur. Il interprète le toucher (Le toucher, aussi appelé tact ou taction, est l'un des cinq sens de l'homme ou de l'animal, essentiel pour la survie et le développement des...) comme une commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) pour effectuer un mouvement.»

Ainsi, plutôt que d'être limités à des programmes inflexibles, ces prototypes de robots assistent l'opérateur et répondent en temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) et lieu à ses requêtes, comme s'ils étaient le prolongement du corps du travailleur. De plus, la perception tactile prévient les accidents de travail puisqu'un contact indu, détecté grâce à cette peau, est interprété comme un message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication d’un message par un canal de...) d'arrêt par le robot.

Bien que la peau de robot soit toujours au stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et ferme ») est un...) de prototype, son élaboration basée sur des technologies simples et relativement fiables permettra sa mise en marché dans un horizon (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre position ou situation. Ce concept simple se décline en physique, philosophie,...) de 5 à 10 ans, croit Clément Gosselin. Le faible coût des matériaux et des procédés de fabrication contribuera à son utilisation à une large échelle. «On souhaite faire sortir les robots des endroits où ils sont cloîtrés, les voir intégrer davantage le quotidien des gens, à la maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.) ou en milieu hospitalier, par exemple, et maximiser leur potentiel dans les industries.»

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Florence Pagé-Larivière - Université Laval