Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Mercredi 23/11/2011 à 12:00
Transformer une image en une stimulation sonore

Damien Lescal et le professeur Pierre Lachapelle, directeur du Réseau Vision
Voir avec ses oreilles... Cet étonnant mode de perception pourrait être prometteur pour une personne atteinte d'une déficience visuelle.

Depuis 2007, plusieurs chercheurs (1) ont montré qu'il est possible de transformer une image en une stimulation (Une stimulation est un événement physique ou chimique qui active une ou plusieurs cellules réceptrices de l'organisme. La cellule traduit la stimulation par un potentiel...) sonore afin de reconnaître des objets simples. Mais est-il possible d'encoder une scène visuelle en une scène sonore?

C'est la question à laquelle a répondu Damien Lescal, un étudiant diplômé du groupe de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) en Neurosciences (Les neurosciences correspondent à l'ensemble de toutes les disciplines biologiques et médicales qui étudient tous les aspects, tant normaux que pathologiques, des neurones et du système nerveux.) computationnelles et traitement intelligent des signaux (NECOTIS) du Département de génie électrique et de génie informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de l'information par des...) de l'Université de Sherbrooke.

« Les prothèses visuelles ou auditives impliquent des opérations chirurgicales invasives complexes et coûteuses. De plus, elles sont limitées par un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) restreint de conducteurs électroniques et ne peuvent être utilisées que lorsque la déficience est périphérique », explique Damien Lescal qui a d'ailleurs remporté pour ces avancées, le prix de la meilleure présentation lors de la réunion annuelle de l'axe rétine en santé de la vision du Fonds de la recherche en santé du Québec tenue le 4 novembre dernier à l'Université Laval.

Le chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner...) et ses collaborateurs ont développé un système qui analyse et localise dans l'image des objets visuels. Par la suite, ils sont transformés en stimulations auditives stéréophoniques en tenant compte des spécificités de l'audition (L'audition est le fruit d'un mécanisme complexe assuré principalement par les deux oreilles (pour permettre la perception binaurale stéréophonie)et les voies centrales avec notamment un...) pour permettre à l'ouïe de repérer les objets dans l'espace. Le professeur Jean Rouat de la Faculté de génie en coopération avec le professeur Stéphane Molotchnikoff du Département de sciences biologiques de l'Université de Montréal ont supervisé les travaux.

Pour y parvenir, les chercheurs ont utilisé un modèle de localisation spatiale basé sur les différences interaurales d'amplitude (Dans cette simple équation d’onde :) (IAD) pour les hautes fréquences (résultat des écarts de niveau sonore dans les hautes fréquences aux deux oreilles) et les différences interaurales de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) (ITD) pour les basses fréquences (différence dans le temps de captation d'un son par les deux oreilles) qui ont permis d'encoder la position des objets dans l'image.

« Nous avons déployé la technique VAS (Virtual Acoustic Space) qui consiste à présenter des sons en provenance d'une direction souhaitée aux oreilles par l'intermédiaire d'écouteurs », ajoute le spécialiste en génie électrique. Un tel modèle crée l'illusion qu'il existe une source sonore virtuelle en dehors de la tête de la personne.


Note:

(1) Akinbiyi (2007) de John Hopkins University, Merabet (2009) de Harvard University et Hanneton (2010) de l'Université Paris-Descartes
.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Marty-Kanatakhatsus Meunier - Université de Sherbrooke