Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Vendredi 23/12/2011 à 12:00
Nous sommes faits pour accomplir plusieurs choses à la fois
Selon le laboratoire de neurophysiologie cognitive de McGill, nous sommes faits pour accomplir plusieurs choses à la fois.

Imaginons un gardien de but de hockey sur glace vers qui deux joueurs de l'équipe adverse s'avancent, seuls, s'échangeant le palet en alternance. Le gardien est conscient que le juge (Le juge peut être un professionnel du droit, désigné ou élu pour exercer son office. Il peut également être un simple citoyen...) de lignes patine à sa gauche, mais n'y porte pas attention. Il se concentre sur le palet et sur les deux joueurs qui approchent. Au fur (Fur est une petite île danoise dans le Limfjord. Fur compte environ 900 hab. . L'île couvre une superficie de 22 km². Elle est située dans la Municipalité de Skive.) et à mesure que se déroule l'action, comment son cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la...) s'y prend-il pour gérer ces tâches multiples ? Son attention est-elle divisée grâce à de multiples «projecteurs» ? Utilise-t-il un seul projecteur (Le mot projecteur peut désigner les instruments d'optique suivants :) pour éclairer rapidement chaque objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction...) en alternance ? Ou bien élargit-il le faisceau du projecteur pour étudier la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général afin de le qualifier à...) dans sa globalité ?

Ce sont les questions auxquelles essaient de répondre le Dr Julio Martinez-Trujillo, spécialiste de la neurophysiologie (La neurophysiologie est l'étude des fonctions du système nerveux, reposant sur tous les niveaux de description, du niveau moléculaire jusqu'au niveau le plus intégré des...) cognitive à l'Université McGill, et son équipe, dans le cadre d'une nouvelle étude sur l'attention multifocale. Les chercheurs ont enfin démontré qu'il est possible de consacrer son attention à plus d'une chose à la fois.

« En gérant plusieurs tâches et en se préoccupant de plusieurs objets, l'attention visuelle est traditionnellement comparée à un "zoom optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement électromagnétique et de ses relations avec la vision.)" qui couvre une zone spatiale, ou à un projecteur qui éclaire tantôt un objet, tantôt l'autre», explique le Dr Julio Martinez-Trujillo, auteur principal de l'étude. «Ces modes d'action de l'attention sont problématiques parce que lorsque le faisceau est élargi pour couvrir une zone complète, les objets d'intérêt de même que les éléments de distraction sont éclairés. Ainsi, nous gaspillons des ressources de traitement à des renseignements distrayants non pertinents. Par ailleurs, il y a une limite à la vitesse (On distingue :) à laquelle un seul projecteur passe d'un objet à un autre et à la façon dont le cerveau peut accomplir une commutation aussi rapide. En admettant que l'attention travaille comme un projecteur unique, on peut également admettre que le cerveau a évolué pour accorder de l'attention à une seule chose à la fois et que, par conséquent, la capacité de gérer plusieurs tâches simultanées n'est pas une habileté qui s'inscrit naturellement dans notre architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) cérébrale.»

Pour bien comprendre cette controverse demeurée irrésolue à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son...), le Dr Martinez-Trujillo a adopté une approche inédite. De concert avec son équipe, il a enregistré l'activité de neurones simples dans le cerveau de deux singes, alors que ces derniers se concentraient sur deux objets qui tournaient autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit...) d'un troisième objet distracteur. Les enregistrements neuraux ont révélé qu'il est effectivement possible scinder son attention en deux projecteurs correspondants aux objets pertinents et exclure la source de distraction qui se trouve entre les deux.

«L'une des conclusions auxquelles nous sommes parvenus est que le cerveau a évolué pour s'intéresser à plus d'un objet en parallèle et, par conséquent, afin de gérer plusieurs tâches», a déclaré le Dr Martinez-Trujillo. «Bien qu'il y ait des limites, notre cerveau possède cette capacité.»

Les chercheurs ont également découvert que la division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction...) du projecteur est beaucoup plus efficace lorsque les éléments de distraction se distinguent largement des objets auxquels on s'intéresse. Évoquant de nouveau l'analogie du hockey, le Dr Martinez-Trujilloé a expliqué que si un attaquant du Canadien de Montréal accorde de l'attention à deux joueurs des Bruins de Boston vêtus en jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :) et noir, il aura plus de difficulté à ignorer les juges de lignes, qui portent également du noir, que s'il se trouve dans une situation similaire, avec comme opposants deux joueurs des Canucks de Vancouver portant des uniformes bleu (Bleu (de l'ancien haut-allemand « blao » = brillant) est une des trois couleurs primaires. Sa longueur d'onde est comprise approximativement entre 446 et 520 nm. Elle varie...) et vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur, appelé cône...), qu'on peut distinguer facilement des juges de lignes habillés de noir.

Lors de prochaines expériences, les chercheurs étudieront les limites de la capacité à scinder l'attention et à gérer plusieurs tâches, en examinant de plus près comment la similarité entre des objets influence les limites de la gestion multitâche et comment ces variables peuvent être intégrées dans un modèle quantitatif.

L'étude a été publiée cette semaine dans le journal Neuron.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Université McGill